Les services directs aux proches aidants en Montérégie pourront être bonifiés au cours des mois à venir.
Les services directs aux proches aidants en Montérégie pourront être bonifiés au cours des mois à venir.

Proches aidants en Montérégie: Québec injecte près de 1,7 M$

Jean-François Guillet
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est
Les proches aidants en Montérégie auront droit à un coup de pouce pour garder la tête hors de l’eau. La ministre des Aînés, Marguerite Blais, vient d’annoncer une subvention avoisinant 1,7  million de dollars pour bonifier les services qui leur seront offerts.

« Grâce à cet investissement, le gouvernement actuel renforce l’accès, la qualité, la fluidité et la pertinence des services offerts à tous les proches aidants, qu’ils soient de personnes âgées ou de personnes ayant un trouble de santé mentale, une déficience physique, une déficience intellectuelle, un trouble du spectre de l’autisme. Le gouvernement reconnaît la contribution importante des proches aidants à la société québécoise, et agit pour mieux prendre soin de ces personnes et améliorer leur qualité de vie », a-t-on indiqué par voie de communiqué. 

Notons que cette subvention provient de l’enveloppe globale de
10 millions $ prévue par Québec pour améliorer les services directs aux proches aidants à travers la province. 

« Cet investissement supplémentaire de 10 millions $ s’inscrit en cohérence avec les travaux qui sont en cours afin d’élaborer la première Politique nationale pour les proches aidants de l’histoire du Québec. Nous nous sommes engagés à mieux répondre aux besoins des proches aidants, et le gouvernement en fait une priorité partout au Québec », a mentionné la ministre des Aînés.

Voici la répartition des sommes consenties pour la région. Québec a alloué 472 700 $ au CISSS de la Montérégie-Centre (Saint-Césaire et Rougemont). En ce qui concerne le CISSS de la Montérégie-Est (Saint-Valérien-de-Milton, Roxton Falls, Roxton Pond, Acton Vale et Saint-Pie), le gouvernement a accordé
673 100 $. Le CISSS de la Montérégie-Ouest reçoit pour sa part
551 500 $. 

Les CISSS de la Montérégie-Est et Centre n’ont pas donné suite, mardi, à nos demandes de précisions.