Près de 200 proches aidants devraient avoir accès à des services de répit en Haute-Yamaska en 2020.
Près de 200 proches aidants devraient avoir accès à des services de répit en Haute-Yamaska en 2020.

Proches aidants en Haute-Yamaska: plus de répit en 2020

Jean-François Guillet
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est
Prévu en novembre, le service bonifié de soutien aux proches aidants en Haute-Yamaska, doté d’une enveloppe allant jusqu’à 5 M $, doit finalement être lancé « dès le début de 2020 », a indiqué le CIUSSS de l’Estrie.

La Voix de l’Est dévoilait en septembre dernier que le CIUSSS de l’Estrie accroît son offre de services de répit pour les proches aidants dans le réseau local de services (RLS) de la Haute-Yamaska. À ce moment, une cinquantaine de proches aidants étaient en attente de répit dans l’ensemble du RLS. 

À terme, l’initiative doit permettre à près de 200 personnes d’avoir une bouffée d’oxygène. Un appel d’offres a donc été lancé le 10 septembre. La date butoir pour y répondre était le 15 octobre. La Maison soutien aux aidants de Granby est la seule organisation à avoir déposé sa candidature.

La directrice générale de l’OSBL, Marie-Pierre Hébert, a indiqué qu’elle n’est pas en mesure de commenter tant que l’entente n’est pas officiellement conclue. Il n’a pas été possible non plus de valider le montant soumis par l’OSBL en réponse à l’appel d’offres. La valeur du contrat, prévu pour une période de trois ans, varie entre 731 400 $ à un peu plus de 5 millions $. 

Imminent

La responsable des communications au CIUSSS, Julie Constantineau, a confirmé par courriel que « le contrat sera octroyé en décembre ». Les usagers de la Haute-Yamaska auront accès à l’offre de services bonifiée « dès le début de 2020 », a-t-elle ajouté.

Trois volets sont au programme. Le premier consiste en des blocs de quatre heures à domicile, selon les besoins des proches aidants. Environ 65 personnes pourront recourir à ce service une à deux fois par semaine. La seconde option est une période de répit de 24 à 72 heures. Une cinquantaine d’usagers pourront choisir ce service. Du personnel pourra alors se déplacer à la maison. Il est également possible que la clientèle en perte d’autonomie soit amenée dans une installation externe spécialisée. 

Le répit de groupe fera aussi partie de l’offre. Les aidants peuvent ainsi vaquer à leurs occupations pendant que « l’aidé » participe à des activités, notamment sous forme de jeux et d’exercices adaptés. Le CIUSSS prévoit approximativement 250 rencontres pour 45 usagers.