Le mercure et les précipitations ne s’éloigneront pas trop des normales, cet été.

Prévisions météo: Granby et l'Estrie favorisées cet été

La grande région de Granby sera l’une des plus choyées cet été, alors que les températures ne s’éloigneront pas beaucoup des normales et que les précipitations seront à peine plus élevées qu’à l’habitude.

Après un printemps qui est arrivé beaucoup plus tard que prévu, l’Estrie enregistrant des températures de 1,4 degré Celcius sous les normales et des précipitations de 80 millimètres de pluie de plus que les valeurs normales, alors que le printemps était attendu pour avril, l’été devrait être plus frais et plus pluvieux. 

Patience, patience...

« Il faudra être patient, prévient en entrevue André Monette, chef météorologue chez MétéoMédia­. Avec le mois de mai qui se termine, c’est le huitième mois sous les normales en Estrie. Je pense que juin sera plus frais, mais à partir de la mi-juillet, c’est là qu’on pourra avoir des poussées de chaleur plus prolongées. On risque de finir dans les normales. C’est la région la plus favorisée au Québec. »

La région est à la limite de la zone de la Vallée du St-Laurent qui connaîtra un été plus pluvieux, mais elle accumulera jusqu’à 50 mm de plus que la normale, ajoute-t-il. 

Les épisodes orageux feront bouger les statistiques à la hausse. « Il y aura beaucoup d’épisodes de courte durée, ça peut amener beaucoup de pluie en peu de temps, mais ça ne veut pas dire que les journées seront gâchées. »

Le cumul devrait se situer entre 350 et 400 mm entre le 1er juin et le 31 août, alors que la normale est de 350 mm de pluie. Le mercure devrait quant à lui osciller autour des normales de 25 °C en juillet et de 24 °C en août, mais sera en deçà de 22 °C en juin. 

« Ce sont de grandes tendances. On n’est jamais à l’abri d’un revirement de situation comme au printemps, alors qu’on n’avait pas prévu ça », conclut M. Monette.