La Voix de l’Est
La pharmacienne Isabelle Dupont a plaidé coupable aux quatre chefs d’accusation qui pesaient contre elle.
La pharmacienne Isabelle Dupont a plaidé coupable aux quatre chefs d’accusation qui pesaient contre elle.

Prête-nom et avantages financiers illégaux: une pharmacienne sanctionnée

Jean-François Guillet
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est
Au terme d’une enquête du syndic de son ordre professionnel, la pharmacienne Isabelle Dupont, propriétaire de deux succursales Uniprix à Granby, a plaidé coupable à quatre chefs d’accusation. Elle a notamment reçu des ristournes illégales totalisant près de 300 000 $ d’un grossiste et d’un fabricant de médicaments génériques. Elle a aussi vendu des renseignements sur sa clientèle, en plus d’utiliser un prête-nom pour acquérir ses commerces.