Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale
Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale

Près de 50 000$ pour un salon de l’emploi virtuel dans Brome-Missisquoi

Cynthia Laflamme
Cynthia Laflamme
Initiative de journalisme local - La Voix de l'Est
Le Carrefour jeunesse emploi des Cantons-de-l’Est bénéficiera d’une aide financière de 49 900 $ pour la tenue de quatre salons de l’emploi nommés les Clés de l’emploi, dont la première édition se tenait virtuellement le mercredi 11 novembre, dans Brome-Missisquoi.

Pour y participer, les chercheurs d’emploi devaient aller sur le site lesclesdelemploi.com pour voir les offres d’emploi et prendre un rendez-vous virtuel avec les recruteurs.

Une dizaine d’employeurs ont participé au premier salon virtuel. Ils pouvaient rencontrer les chercheurs d’emploi par visioconférence, par clavardage ou par téléphone.

« La somme allouée servira entre autres à l’utilisation et l’adaptation de la plateforme Web permettant de mettre en contact les employeurs et les chercheurs d’emploi, à la coordination du projet, à réaliser des outils de communication et mettre en œuvre des moyens de promotion pour rejoindre le public cible », fait savoir la directrice générale du CJE, Dina Vautour.

Le Carrefour jeunesse emploi des Cantons-de-l’Est a reçu près de 50 000$ pour ses quatre salons de l’emploi virtuels.

L’aide financière accordée par le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale fait partie de la mesure Concertation pour l’emploi.

« Dans le contexte où la COVID-19 a fait naître une nouvelle réalité du marché du travail, la tenue des Clés de l’emploi de façon virtuelle représente une façon sécuritaire et originale de tenir des salons de l’emploi, souligne le ministre du MTESS Jean Boulet par communiqué. En plus de mettre en valeur les possibilités d’emploi dans de nombreux secteurs de l’économie, ces activités offrent aux entreprises une aide concrète dans leurs démarches de recrutement de main-d’œuvre. »

Trois autres dates pour le salon, virtuel ou non, sont également au calendrier, soit les 2 décembre, le 27 janvier et le 24 février.