Les coureurs pouvaient côtoyer de très près les animaux, de même que les dinosaures animatroniques de la nouvelle section Dinozoo.

Près de 2000 coureurs et 65 000$ pour le Zoo

Près de 2000 personnes ont pris part à la course de 5 km organisée au Zoo de Granby dimanche matin. L'événement a permis d'amasser 65 000 $ au profit de la Fondation du Jardin zoologique de Granby.
« C'est la première fois que la Fondation réussit à amasser autant avec une activité de levée de fonds », se réjouit Benoit Chabot, directeur du développement des affaires au Zoo. 
« Avant, on était beaucoup dans les activités-bénéfices gastro­nomiques­­. C'est parfait, il n'y a pas de problème. Mais avec cette activité-là, on voulait aller chercher une clientèle différente. Aller chercher la masse, surtout. On avait des gens de partout au Québec, pas seulement de Granby. »
Avec ce projet directement inspiré de courses tenues dans des zoos américains, les organisateurs espéraient attirer au moins 1000 coureurs. 
Les principaux partenaires étant très satisfaits, le retour de l'événement est déjà confirmé pour 2018, puis 2019.
Une expérience hors du commun
En plus de contribuer à une bonne cause, les participants - auxquels se sont greffés plusieurs représentants de La Voix de l'Est - ont pu vivre une expérience hors du commun. Ils pouvaient côtoyer de très près les animaux, de même que les dinosaures animatroniques de la nouvelle­ section­ Dinozoo.
« Quelqu'un m'a dit qu'en passant près d'eux, il avait l'impression que les éléphants le saluaient », raconte M. Chabot. 
Qui plus est, la boucle proposée passait parfois par les « coulisses », des endroits qui ne sont généralement pas accessibles au public. Les plus jeunes ont pu profiter d'un parcours réduit d'un kilomètre.
Précautions
En collaboration avec le directeur des soins animaliers Karl Fournier, l'organisation s'est assurée de minimiser les impacts de la course sur les différents pensionnaires du Zoo. Des gardiens étaient d'office, prêts à rentrer les animaux dans les habitats intérieurs si nécessaire. 
« Je n'ai pas eu le constat final, mais on m'a dit que ça s'est très bien passé. Les animaux ont très bien réagi. On n'a eu aucun incident. Mais on était prêts », rapporte Benoit Chabot.
Notons qu'afin de permettre à la course d'avoir lieu, l'ouverture du Zoo a exceptionnellement été retardée à 11 h dimanche matin. Les frais d'inscription incluaient d'ailleurs l'accès au site pour le reste de la journée.