Le bébé colobe est tout blanc pour le moment, mais sa coloration va commencer à changer dans quelques semaines.

Première naissance de colobe depuis 11 ans

Le Zoo de Granby a accueilli un bébé colobe le 23 juillet dernier, soit 11 ans jour pour jour après la dernière naissance entre ses murs de cette espèce de petit primate africain au pelage caractéristique noir et blanc.

« Ce n’était pas une surprise. C’est quelque chose qu’on suivait de près. Quand c’est arrivé, on était vraiment excité parce que c’était souhaité », a affirmé mercredi la conservatrice au Zoo, Chantal Routhier.

Le petit groupe était auparavant composé d’un mâle de 24 ans et de ses enfants, Zimwi, 13 ans, et Loulou, 11 ans.

Le Zoo de Granby avait alors fait une demande de reproduction auprès du Species Survival Plan (SSP) pour poursuivre et diversifier la lignée génétique.

Frida, une femelle née en 2013, est ainsi arrivée d’un zoo du Maryland, aux États-Unis, l’an dernier. Les rapprochements entre Frida et Zimwi se sont faits sans intervention de l’équipe du Zoo. La nouvelle famille pourrait maintenant accueillir de nouveaux bébés aux deux ans, note Chantal Routhier.

Pour l’heure, le nouveau-né, une femelle, ne passe pas inaperçu dans le géodôme du Zoo où il peut être observé avec sa maman et les autres membres du groupe, car son pelage est tout blanc. « Son poil est blanc et sa peau est rose, alors que les adultes ont la peau noire. Mais sa coloration va changer dans les prochaines semaines. Dans quatre ou cinq mois, il va déjà commencer à ressembler à un adulte. C’est aussi à cette période qu’il devrait commencer à être sevré de sa mère », précise la conservatrice.

Espèce menacée
Jusqu’à maintenant, les techniciens en soins animaliers du Zoo ne sont pas intervenus auprès de la maman et de son petit. Celle-ci se montre d’ailleurs très protectrice, ce qui a créé des tensions au sein du groupe. Mais les liens familiaux étant très importants pour cette espèce, c’est en groupe que la parentalité est acquise.

« Ce sera important pour la petite femelle qui vient de naître de participer à l’élevage des prochains pour apprendre à tenir les petits ou reconnaître les cris d’alarme. En nature, ils vivent en groupes familiaux. Tout le monde participe et s’entraide », souligne Chantal Routhier.

Selon elle, le Zoo de Granby est l’un des deux seuls zoos au Canada à compter des colobes parmi ses pensionnaires. En Amérique du Nord, ils sont présents dans 48 institutions zoologiques.

Cette espèce de petit primate arboricole est menacée en nature, particulièrement par les activités de déforestation et l’aménagement de chemins qui exercent des pressions sur certains habitats. La chasse et le braconnage expliquent également le déclin de la population, selon la conservatrice.