Les opérations de déneigement ont débuté à 3 h 30 dans la nuit de lundi à mardi à Granby. Après l’épandage de sel et d’abrasif, l’opération de tassement de la neige a commencé.

Première bordée: 10 cm de neige à Granby

La région a reçu mardi sa première bordée de neige qui a laissé environ 10 centimètres au sol à Granby. Et qui dit conditions météorologiques hivernales dit aussi conditions routières dif­ficiles. Plusieurs collisions et sorties de route sans gravité ont été rapportées.

L’hiver s’est officiellement installé avec ces premières précipitations de neige dignes de ce nom. Les météorologues prévoyaient que la région pourrait recevoir environ 15 centimètres en 24 heures, explique Alexandre Parent, météorologue chez Environnement Canada.

Les automobilistes ont ainsi eu à composer avec les premières conditions hivernales sur le réseau routier. La plupart des routes situées sur le territoire de La Voix de l’Est étaient enneigées totalement ou en partie. La visibilité était réduite par endroits.

Du côté de Granby, au moins neuf sorties de route et collisions sans gravité ont été répertoriées. À Bromont, une seule sortie de route s’est produite, mardi matin, dans le chemin Granby. À la Sûreté du Québec, on rapportait aussi de nombreux incidents du genre, dont plusieurs accrochages avec dommages matériels et accidents avec des blessés mineurs.

L’opération Dégivreur a été déclenchée sur l’autoroute 10 dans la région de la Montérégie. Elle vise à faire ralentir les auto­mobilistes lors de patrouilles de retenue quand les conditions routières sont difficiles. Les remorqueurs étaient également­ mis à contribution.

Les policiers rappellent aux automobilistes d’être prudents lors de leurs déplacements. « On rappelle les mêmes conseils, c’est-à-dire de ralentir, d’augmenter la distance avec les autres véhicules, de bien déneiger sa voiture pour s’assurer d’être bien vu et d’avoir une bonne visibilité », énumère Joyce Kemp, porte-parole de la SQ en Montérégie. 

Opération de déneigement

Les camions de déneigement ont repris du service. L’épandage de sel et d’abrasif a débuté vers 3 h 30 dans la nuit de lundi à mardi, explique François Méthot-Borduas, directeur du service des travaux publics à la Ville de Granby­. Les employés municipaux se sont également affairés à dégager­ les trottoirs et les rues. 

Les entrepreneurs embauchés par la Ville de Granby étaient également à pied d’œuvre pour assurer le tassement de la neige dans les secteurs situés à l’extérieur du périmètre urbain. 

Le déneigement en journée a été plus difficile, comme c’est toujours le cas en raison des véhicules garés en bordure des rues. C’est d’ailleurs pourquoi l’opération s’est poursuivie en soirée mardi et durant la nuit. Le travail des déneigeurs était simplifié en raison de l’interdiction de stationner dans les rues entre 1 h et 6 h 30.

Vents et froid

La région pourrait recevoir environ deux à quatre centimètres de neige mercredi. Les rafales risquent par ailleurs de compliquer­ la vie aux automobilistes. 

Et le temps froid sera au rendez-vous. « À partir de jeudi, on va garder de bons vents. Ce sera du temps ensoleillé, mais ça va se faire sous le froid. On ne battra pas de record de froid, mais on va avoir un ressenti sous les -20 ° jeudi matin. On va connaître des -12 ° le jour et -20 ° la nuit », explique M. Parent. 

La région de Granby a reçu environ 10 centimètres de neige, mardi. Les précipitations pourraient se poursuivre mercredi. Elles seront accompagnées de forts vents. Puis, le froid s’installera jeudi.