La présidente de l’APHPBM, Frances Champigny, a lancé la campagne annuelle de financement de l’organisme.

Pour une meilleure accessibilité universelle dans Brome-Missisquoi

La vente de cœurs bleus, un souper spectacle, une cueillette de dons à l’épicerie et plusieurs activités-bénéfices permettront d’amasser jusqu’à 12 000 $ pour l’Association des personnes handicapées physiques de Brome-Missisquoi.

L’objectif est de permettre aux personnes à mobilité réduite — qu’elles soient handicapées physiques, temporairement blessées ou encore âgées — d’avoir accès à tous les services disponibles sur le territoire de la MRC Brome-Missisquoi.

« L’argent sert uniquement aux dossiers d’accessibilité universelle et à notre bottin électronique et ça nous permet d’engager quelqu’un deux jours par semaine pour la visite de nouveaux commerces et le développement de plans d’action avec les villes », explique la présidente de l’organisme, Frances Champigny.

Avec un minimum de 10 000 $ provenant du public, elle croit que l’APHPBM peut faire beaucoup pour la cause que l’organisme embrasse. « On n’est pas gourmands. »

« On est tellement chanceux d’être si bien entouré! La communauté apprécie l’accessibilité qu’on offre. Toutes les villes sont à l’écoute et nous aident. »

Des coeurs bleus

Le propriétaire du Canadian Tire de Cowansville, Réjean Trottier, a par ailleurs lancé une nouvelle initiative pour amasser des fonds pour l’organisme. « On lance la vente de cœurs pour l’accessibilité universelle. Vu qu’en février c’est la St-Valentin, on fait ça durant tout le mois, précise-t-il. Ils seront collés sur le mur derrière les caisses pour former un immense cœur. »

Un peu plus tard, après la conférence de presse, le premier cœur a été vendu au coût de 2 $ à M. Trottier lui-même, qui voulait s’assurer que tout fonctionnait. « J’imagine qu’on va être capable de vendre 1000 cœurs. Si ça fonctionne bien, on va voir si on ne peut pas étirer en mars. »

Il espère par ailleurs que l’initiative fera des petits et que les cœurs bleus portant le logo de l’accessibilité universelle de l’organisme soient affichés dans d’autres commerces de la région.

Les 1er et 2 mars, une cueillette de dons est par ailleurs au Super C de Cowansville.

Puis, le 25 mai, le Théâtre des tournesols présentera quant à lui un souper spectacle qui réunira sur scène la famille Lamontagne. Le duo Fleurdelyx, composé de Joanne Bégin et de Richard Lamontagne, sera accompagné exceptionnellement du fils du couple, Thierry Bégin-Lamontagne. Le guitariste classique et soliste de Cowansville cumule les distinctions sur la scène internationale.

C’est la première fois qu’il rejoindra sur scène ses parents, qui se spécialisent dans les chansons québécoises des années 60 et 70.

« Déjà, je trouve ça le fun de m’impliquer dans des causes comme celle-là, confie-t-il en entrevue avec enthousiasme. Ça me touche beaucoup. Mon père a fait des arrangements pour les pièces pour que je puisse jouer avec eux. Je vais faire de la basse et de la guitare électrique, ce que je ne fais jamais, mais que je suis capable de jouer. »

Le Défi André Harbec, un événement de vélo sur trois jours, sera de retour du 31 mai au 2 juin. Un parcours de 65 km et un deuxième de 125 km seront proposés aux cyclistes chaque jour du défi. Une contribution minimale de 50 $ est demandée pour participer, ce qui permet d’amasser des fonds pour la cause endossée par M. Harbec.

Une toile de Lorraine Lavoie fait également l’objet d’un tirage. Les billets sont en vente à l’APHPBM.

Le propriétaire du Canadian Tire de Cowansville, Réjean Trottier, a par ailleurs lancé une nouvelle initiative pour amasser des fonds pour l’organisme. « On lance la vente de cœurs pour l’accessibilité universelle. Vu qu’en février c’est la St-Valentin, on fait ça durant tout le mois, précise-t-il. Ils seront collés sur le mur derrière les caisses pour former un immense cœur. »

Le but de cette vaste campagne est de poursuivre la mission de l’organisme. « On est toujours en développement. On veut que la MRC Brome-Missisquoi fasse l’envie de toutes les autres MRC au Québec. »

Elle qualifie d’exceptionnel qu’une MRC en milieu rural comme Brome-Missisquoi propose une si grande accessibilité aux bâtiments publics comme pour les commerces.