Le maire de Sutton, Louis Dandenault.

Pour répondre à un besoin

La Ville manque de logements pour accueillir les jeunes familles, plaide le maire Louis Dandenault. Les maisons projetées répondraient à une demande, croit-il.
C'est le rôle du conseil de se montrer ouvert aux propositions, soutient-il. «On n'a pas beaucoup d'endroits où de jeunes familles peuvent s'installer, où ils peuvent acheter une première maison. On en a dans la montagne, mais les terrains ne sont pas donnés. Le défi, c'est de trouver des solutions pour qu'on les accueille ailleurs», a-t-il indiqué en entrevue plus tôt cette semaine.
M. Dandenault dit ne pas s'en faire avec les risques d'inondation des terrains à partir de la rivière Sutton. Les études à ce sujet réalisées à la demande du promoteur concluent qu'ils ne sont pas dans une zone inondable. Il dit n'avoir aucune raison de douter de ces conclusions. «Ce sont des professionnels qui font ces analyses-là. Je ne pense pas qu'ils risqueraient leur réputation en disant n'importe quoi.»
Une assemblée extraordinaire du conseil a été convoquée lundi. Un avant-projet de lotissement pour quatre lots dans le secteur en question est à l'ordre du jour. Les dérogations mineures demandées pourraient aussi être abordées. «On a tenu une rencontre avec la population pour en parler (du projet immobilier). Les membres du conseil voulaient les entendre. Nous réfléchissons à tout ça», a dit le maire.