Le ministre de la Défense, Harjit Sajjan

Mort d'élèves-militaires: Sajjan défend son ministère

OTTAWA — Harjit Sajjan se porte à la défense de son ministère face aux récriminations des proches de militaires qui réclament de voir les résultats d’une enquête interne sur la mort de trois élèves du Collège militaire royal du Canada dans des incidents distincts

Bien que la frustration ressentie par les familles de Harrison Kelertas, Brett Cameron et Matthew Sullivan soit compréhensible, il faut du temps pour effectuer une enquête approfondie, a dit M. Sajjan en conférence téléphonique, mardi.

Depuis le Vietnam, où il réalisait une visite officielle, le ministre a affirmé que le ministère de la Défense tentait d’agir le plus rapidement possible, mais qu’il voulait le faire de «manière responsable» puisque la réussite d’une telle enquête est «extrêmement importante».

Les trois jeunes hommes, élèves au prestigieux collège de Kingston, en Ontario, se seraient enlevé la vie dans des incidents distincts en 2016. Les autorités n’ont pas encore confirmé officiellement les causes de leur mort.

Des audiences formelles se sont conclues au début de 2017. Bien que les familles se soient fait dire qu’un rapport final serait dévoilé en quelques mois, des responsables ont indiqué que des avocats militaires en étaient encore à analyser les conclusions.

Les familles ont affirmé qu’elles ne pouvaient pas tourner la page avant de savoir ce qui est arrivé à leurs fils et ce qui a été fait pour empêcher que des tragédies similaires ne surviennent de nouveau. Certains proches ont aussi exprimé la crainte de voir les conclusions être aseptisées pour protéger l’armée et les hauts dirigeants.

Des responsables du ministère de la Défense ont réfuté de telles allégations, faisant valoir qu’il s’agissait d’une enquête extrêmement complexe ayant impliqué 90 témoins et 30 000 pages de documents, qui doivent toutes être examinées.

«Nous devons nous assurer que lorsque nous nous penchons sur des incidents graves comme ceux-là, nous retournons toutes les pierres», a dit M. Sajjan, relativement au retard dans le dévoilement du rapport.

«Nous devons nous assurer que nous avons tous les faits en place afin que nous puissions regarder les conclusions et apporter tous les changements nécessaires», a-t-il ajouté.

Les néo-démocrates et les conservateurs ont appelé le ministère de la Défense à donner rapidement des réponses aux familles des trois militaires.