Le chef du Parti québécois Jean-François Lisée

Lisée aiderait «tous les médias», sans distinction

Si Jean-François Lisée devient premier ministre, il aidera «tous les médias», sans distinction, a-t-il affirmé mercredi en mêlée de presse.

Le chef du Parti québécois dit vouloir être «juste» envers tous les médias, même s’il «y en a qui tirent mieux leur épingle du jeu que d’autres», a-t-il dit, en référence à la décision de Power Corporation de se départir de La Presse. 

M. Lisée maintient que l’aide aux médias ne doit pas se faire «au cas par cas», mais plutôt de façon normée, sans apparence «d’arbitraire». «Il ne faut jamais que le gouvernement fasse un chèque à un média particulier, sans expliquer pourquoi», a-t-il soutenu. 

Le chef péquiste critique la logique privilégiée par le gouvernement fédéral, où les médias pourraient bénéficier d’une aide s’ils constituent une organisation sans but lucratif. «Franchement ça me gêne. Je comprends que des médias essaient de se faufiler dans les filets que le gouvernement fédéral a posés pour avoir de l’aide», a avancé M. Lisée. 

Il soutient que la «bonne façon de faire» est de remettre un crédit d’impôt accessible à tous les médias.