Diane Francoeur est la présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec.

Legault trouve «insuffisante» l’offre des médecins spécialistes

Le premier ministre François Legault juge «insuffisante» l’offre de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) de céder 1 milliard $ sur quatre ans.

Les médecins spécialistes seraient prêts à réduire de 250 millions $ par année leur enveloppe de rémunération pour éviter une loi spéciale, selon ce qu’a rapporté La Presse, jeudi.

«Ce n’est pas suffisant, a aussitôt décrété le premier ministre Legault. Mais je ne commencerai pas à négocier ici», a-t-il dit avant de se rendre à la période des questions.

«M. le Président, on a entendu que la Fédération des médecins spécialistes a fait une offre qui est insuffisante», a-t-il réitéré en Chambre.

En campagne électorale, M. Legault disait vouloir sabrer 1 milliard $ par année dans la rémunération des médecins spécialistes.

Il évite désormais de répéter ce montant, se contentant de dire qu’il souhaite que les médecins gagnent 9 pour cent de moins que leurs confrères du reste du Canada, «comme l’ensemble des travailleurs au Québec».

Par ailleurs, M. Legault estime que l’offre de la FMSQ de couper dans son enveloppe de rémunération prouve que le gouvernement a raison et que les médecins sont trop payés.

«Ça devient très gênant pour les libéraux parce que les spécialistes viennent confirmer que les libéraux ont trop donné d’argent aux spécialistes. Même les spécialistes le reconnaissent», a-t-il déclaré.

La CAQ invitée à ne pas «se dégonfler»

Jeudi, Québec solidaire (QS) et le Parti québécois (PQ) ont tous deux fait pression sur le premier ministre afin qu’il respecte son engagement d’aller chercher 1 milliard $ annuellement dans les poches des médecins spécialistes.

«On a de plus en plus l’impression que le gouvernement recule et que c’est la FMSQ qui dicte les règles du jeu», a affirmé le porte-parole de QS en matière de justice économique et fiscale, Vincent Marissal.

«C’est le temps (...) de rendre à l’État ce qui appartient à l’État, c’est-à-dire aux contribuables. Le gouvernement a promis de récupérer le milliard versé en trop, il ne doit pas se dégonfler», a-t-il ajouté.

Le chef intérimaire du PQ, Pascal Bérubé, a abondé dans le même sens. «J’ai besoin d’une assurance de la part du premier ministre à l’effet que, dans les sommes qu’il va aller récupérer, ça ne sera en deçà de 1 milliard $ par année.»

M. Legault a répondu que son gouvernement allait poursuivre les négociations avec les médecins spécialistes «en privé».

De son côté, la FMSQ a indiqué à La Presse canadienne, jeudi, qu’elle préférait ne pas commenter les pourparlers à ce stade-ci.