Jean-Martin Aussant reconnaît que la bataille pourrait être serrée, «comme dans toutes les régions du Québec», mais il croit que le Parti québécois pourra garder son bastion.

Le PQ élit son candidat dans Pointe-aux-Trembles dimanche

MONTRÉAL - Les péquistes de la circonscription montréalaise de Pointe-aux-Trembles choisiront dimanche le candidat qui les représentera dans ce château fort du Parti québécois, que la Coalition avenir Québec espère faire trembler dans quelques mois à l’occasion des prochaines élections générales.

Cette course à l’investiture est très suivie, puisqu’elle oppose deux candidats connus: l’ancien député péquiste Jean-Martin Aussant, et le président de la Société Saint-Jean Baptiste, Maxime Laporte.

C’est M. Laporte qui avait annoncé sa candidature le premier, au mois de janvier. Quelques semaines plus tard, Jean-Martin Aussant jetait lui aussi son dévolu sur cette circonscription, qui est représentée par le Parti québécois (PQ) depuis sa création, en 1988.

Les deux candidats ne vivent pas en ce moment dans la circonscription, mais ils habitent l’île de Montréal.

Pendant la campagne, les deux candidats ont fait le plein d’appuis. M. Laporte a reçu le soutien de l’ancien premier ministre Bernard Landry et du député et président du Bloc québécois, Mario Beaulieu.

Quant à M. Aussant, il semble avoir la bénédiction de «l’establishment» du PQ, ayant été appuyé par la députée péquiste sortante, Nicole Léger, et par plusieurs autres collègues députés, dont la vice-chef Véronique Hivon.

Les deux candidats insistent pour dire que ce sont les membres qui choisiront au final. Et tous deux semblaient assez sûrs de l’emporter.

«On a des pronostics gagnants pour dimanche», a dit fièrement Maxime Laporte en entrevue téléphonique.

Pour sa part, M. Aussant indique que ses sondages sont encourageants, mais il se montre plus prudent puisqu’il est difficile de nos jours de prédire les résultats électoraux.

«On est confiants, sauf qu’on travaille fort jusqu’à la dernière minute. Je travaille jusqu’à la toute fin de façon assidue et acharnée», a-t-il affirmé au bout du fil.

Aussant et Laporte se rallieront

Peu importe ce qui arrive, Jean-Martin Aussant assure qu’il militera pour le Parti québécois aux prochaines élections.

Bien qu’il n’ait pas encore pensé à un «plan B» advenant une défaite - il n’a pas dit s’il tenterait de se présenter dans une autre circonscription, par exemple - il affirme être de retour «pour de bon» dans la chaumière péquiste.

«Je suis de retour pour le long terme. Et je vais militer pour le Parti québécois, peu importe ce qui arrive dimanche. À savoir quelle forme exacte ça prendra, ça, ce sera à déterminer», a-t-il déclaré.

Maxime Laporte indique pour sa part se ralliera à Jean-Martin Aussant s’il gagne, mais pour la suite, il dit qu’il «traversera la rivière quand il sera rendu».

«On forme une grande famille. J’ai toujours agi comme un rassembleur, je suis un gars d’équipe. Évidemment, nous allons continuer à travailler main dans la main», a-t-il soutenu.

Dure bataille à suivre

Quel que soit le candidat, il aura une dure bataille devant lui en vue des élections générales, car la Coalition avenir Québec (CAQ) a mis toute la gomme pour faire sa percée sur l’île de Montréal, en passant par cette circonscription. Le parti de François Legault n’a pour l’instant aucun député sur l’île de Montréal.

Pour ce faire, le parti a recruté la mairesse de l’arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, Chantal Rouleau. Cette membre de l’équipe de l’ancien maire de Montréal Denis Coderre avait résisté en novembre dernier à la vague en faveur de Projet Montréal, le parti de la mairesse actuelle de la métropole, Valérie Plante.

Jean-Martin Aussant reconnaît que la bataille pourrait être serrée, «comme dans toutes les régions du Québec», mais il croit que le Parti québécois pourra garder son bastion

«Moi, j’ai bien l’intention de leur bloquer le chemin. Pointe-aux-Trembles a toujours été progressiste et souverainiste depuis les années 1970 et j’ai bien l’intention de faire en sorte que ça se poursuive», a-t-il déclaré.

Résultats des élections de 2014 dans Pointe-aux-Trembles

Nicole Léger (Parti Québécois): 43,22% (5329 votes de majorité)

Binette, Mathieu (Coalition avenir Québec): 24,06%

Blais, Claude (Parti libéral du Québec): 22,40%

Larocque, Natacha (Québec solidaire): 7,78%