La statue de John A. Macdonald sera retirée samedi et stockée jusqu'à ce que la Ville détermine une façon de mettre en contexte le rôle joué par l'un des pères fondateurs du Canada.

La Ville de Victoria retirera une statue de John A. Macdonald

VICTORIA — La Ville de Victoria retirera samedi une statue de l'ex-premier ministre canadien John A. Macdonald qui trône devant l'entrée principale de l'hôtel de ville.

Dans un message sur un blogue publié mercredi, la mairesse Lisa Helps a déclaré que la statue serait retirée afin que les Autochtones n'aient pas à passer devant ce «douloureux rappel de la violence coloniale».

Mme Helps a déclaré que John A. Macdonald, qui a été le premier premier ministre du Canada, a été aussi «l'un des principaux architectes» du système de pensionnats fédéraux pour Autochtones au pays.

Mme Helps a expliqué que le premier ministre conservateur avait plaidé pour que les jeunes Autochtones soient ainsi retirés de leur communauté et de leur famille afin qu'ils puissent acquérir les habitudes et la pensée des hommes blancs, plutôt que les coutumes «sauvages» de leurs parents.

Bien que Mme Helps ait obtenu une maîtrise en histoire du Canada, qu'elle soit même doctorante, elle admet honteusement qu'elle ignorait le rôle joué par John A. Macdonald dans la création de ces pensionnats.

La mairesse précise que la Ville de Victoria ne veut pas effacer le passé, mais souhaite plutôt prendre le temps de raconter ce chapitre de l'histoire canadienne de façon réfléchie.

La statue sera retirée samedi et stockée jusqu'à ce que la Ville détermine une façon de mettre en contexte le rôle joué par l'un des pères fondateurs du Canada.