François Legault croit qu’autant le projet de tramway que celui de troisième lien routier entre Québec et Lévis doivent entrer dans le cadre financier de la CAQ en campagne électorale et qu’ils sont justifiés en raison du volume de personnes qui les emprunteront.

La ligne rose trop chère, mais pas le troisième lien, dit la CAQ

La Coalition avenir Québec ne veut pas payer pour la ligne rose de métro de la mairesse de Montréal, Valérie Plante, mais garde de la place dans son cadre financier électoral pour un troisième lien Québec-Lévis dont elle ne connaît pas le coût.

«C’est pas que c’est pas intéressant la ligne rose, mais […] il a fallu faire des choix», a commenté le chef François Legault samedi, au Congrès national de la CAQ à Lévis.

Pour compenser, le parti dévoilera son projet de transport en commun pour la grande région de Montréal, qui inclurait un Réseau express métropolitain (REM) prolongé vers les banlieues au nord, au sud et à l’est, a indiqué M. Legault. 

Pour la CAQ, la ligne rose passe trop près de lignes de métro existantes et n’est donc pas une priorité. Le député François Bonnardel croit qu’il est «irréaliste» de penser que la construction de la ligne rose coûterait seulement 6 milliards $, alors que le prolongement de la ligne bleue, sur une bien plus courte distance, coûtera 4 milliards $. 

Le gouvernement libéral a quant à lui fait de la construction de la ligne rose l’une de ses priorités. Le Parti québécois se montre aussi favorable au projet. 

Deux projets à Québec

Sans dire que les besoins en transports sont plus criants à Québec qu’à Montréal, le chef de la CAQ François Legault croit qu’autant le projet de tramway que celui de troisième lien routier entre Québec et Lévis doivent entrer dans le cadre financier de la CAQ en campagne électorale et qu’ils sont justifiés en raison du volume de personnes qui les emprunteront. 

En début de journée samedi, le député François Bonnardel a soutenu que «le financement de ce projet en bonne et due forme va être dévoilé, va être encadré dans notre cadre financier». Il a toutefois dû corriger sa position quelques heures plus tard, en précisant sur Twitter que les coûts du troisième lien seront plutôt inscrits dans le cadre financier une fois que la CAQ sera au pouvoir et une fois que l’étude sur le projet sera terminée. 

La CAQ prévoit la construction d’un troisième lien à l’est de la grande région de Québec, mais elle n’a jamais spécifié si elle souhaitait construire un tunnel, un pont ou un pont-tunnel. 

Attendre 90 minutes à l’urgence

Le congrès a été l’occasion pour le député François Paradis de dévoiler 25 mesures que le parti souhaite prendre en santé, mais aucune n’a toutefois été chiffrée. 

La CAQ veut réduire l’attente moyenne pour un patient dans les urgences à 90 minutes. Elle veut également revoir le mode de rémunération des médecins de famille, rouvrir des consultations sans rendez-vous dans les GMF et les CLSC les soirs et la fin de semaine et abolir le temps supplémentaire obligatoire pour les infirmières. 

M. Paradis s’est fait appeler par un militant le «futur ministre de la Santé», une proposition qui a été chaudement applaudie par la salle. Le député n’a toutefois pas voulu dire aux médias s’il se voyait dans ce siège. 

François Paradis s’est fait appeler par un militant le «futur ministre de la Santé» samedi.

Les libéraux désespérés 

Le Parti libéral a profité du congrès samedi pour lancer un site Web attaquant les idées de la CAQ. Un geste désespéré, selon M. Legault. 

Le site testdecredibilite.com met en scène les ministres Dominique Anglade, Sébastien Proulx et Carlos Leitão, qui s’affairent à déconstruire les idées de la CAQ sur les maternelles 4 ans, la péréquation et la pénurie de main-d’œuvre, entre autres. 

M. Legault a répliqué que l’idée lancée par Philippe Couillard en novembre dernier, de construire «un monorail entre Québec et Montréal», n’a pas fait long feu. «C’est le même Phillippe Couillard brouillon, qui accuse les autres d’être brouillons. Je prends pas ça au sérieux.» Le chef caquiste croit que «les Québécois aiment pas ça, ce lançage de boue de la part du Parti libéral.»

Bonne fête de la part de Marie Mai

Rassemblant environ 1000 militants, le congrès de la CAQ à Lévis est l’un des plus populaires depuis la naissance du parti, qui est aujourd’hui en avance dans les sondages. 

Après avoir adopté des propositions sur l’intégrité et la transparence sans débats houleux, les militants ont envahi le hall du Centre des congrès de Lévis pour souligner l’anniversaire de leur chef, qui a eu 61 ans samedi. 

François Legault a même eu droit à une vidéo de la chanteuse Marie Mai, qui lui a chanté «Bonne fête». Une idée des parents de la chanteuse, des militants caquistes de Boucherville qui étaient présents au congrès.

François Legault a eu 61 ans samedi.