Le premier ministre Justin Trudeau et la gouverneure générale Julie Payette sont présents, alors que la députée Joyce Murray est assermentée au poste de président du Conseil du Trésor par le greffier du Conseil privé Michael Wernick, qui a pris sa retraite lundi.

Joyce Murray devient présidente du Conseil du Trésor

OTTAWA — Le premier ministre Justin Trudeau a comblé un poste vacant au cabinet avec la nomination de la députée de la Colombie-Britannique Joyce Murray, qui devient présidente du Conseil du Trésor.

La décision de promouvoir Mme Murray a été prise après que la députée ontarienne Jane Philpott eut quitté le gouvernement à la suite de la controverse liée à SNC-Lavalin.

Mme Murray, qui est âgée de 64 ans, a été élue en 2008 et a déjà occupé un poste ministériel dans le gouvernement provincial de la Colombie-Britannique. Elle a également fait partie de la poignée de députés à avoir brigué la direction du Parti libéral du Canada en 2012.

En janvier, M. Trudeau a muté Jody Wilson-Raybould au ministère des Anciens Combattants, le portefeuille de la Justice ayant alors a été confié à David Lametti. Ce remaniement avait été effectué à la suite de l'annonce du départ du ministre Scott Brison.

Le premier ministre avait par la suite dû apporter des modifications à son cabinet pour combler le vide laissé par la démission de Mme Wilson-Raybould.

Quelques jours après ce mini-remaniement, Mme Philpott a à son tour démissionné de son poste de présidente du Conseil du Trésor, affirmant qu'elle avait perdu confiance en la façon dont M. Trudeau avait géré le dossier SNC-Lavalin.

Mme Murray a été élue pour la première fois dans la circonscription de Vancouver Quadra en 2008. Sa nomination au cabinet est une promotion, puisqu'elle était jusque-là secrétaire parlementaire de la présidente du Conseil du Trésor. Cette décision permet également à M. Trudeau de maintenir la parité au Cabinet.

Ministère moins visible

Le Conseil du Trésor est un ministère moins visible, qui s'occupe des détails des activités du gouvernement, mais il a le potentiel de créer des scandales s'il échoue dans la gestion des dépenses fédérales.

Le mois dernier, Mme Murray et sa famille ont vécu une épreuve personnelle lorsque son fils a dû être évacué du Mexique pour des raisons médicales, après avoir été gravement blessé pendant sa lune de miel à Cancun.

Le fils de Mme Murray, Erik Brinkman, a fait une chute et a dû subir une importante intervention chirurgicale au Mexique pour stabiliser de multiples fractures.

Mme Murray a deux fils et une fille avec son mari, Dirk Brinkman. Ils ont fondé la société de plantation d'arbres Brinkman Group en 1979.