Une route de Rigaud, le 24 mai

Inondations: des maires accusent Trudeau et Legault de se traîner les pieds

Dans une lettre ouverte, neuf maires de municipalités touchées par les inondations exigent qu’Ottawa et Québec respectent leurs engagements et agissent rapidement.

La lettre intitulée «Inondations 2019 : Les caméras se retirent? le gouvernement aussi» s’adresse directement aux premiers ministres du Canada, Justin Trudeau, et du Québec, François Legault.

Ces maires de la MRC Vaudreuil-Soulanges y affirment que les gouvernements «semblent avoir déjà tourné la page sur cet événement et semblent insensibles aux demandes des municipalités».

Au fil d’une série de questions, ils demandent notamment au premier ministre Legault s’il compte prendre en charge la totalité des frais pour l’hébergement des sinistrés. Les maires lui reprochent de s’engager par séries de 15 jours ce qui, disent-ils, les place dans des positions «insoutenables», comme de diminuer l’aide alimentaire aux sinistrés.

Les signataires estiment également que le ministère de la Sécurité publique traite les municipalités de façon «inéquitable» en ne leur transmettant pas des informations identiques et en omettant d’en communiquer certaines.

Les maires déplorent aussi que le ministère de la Sécurité publique n’ait pas tenu de téléconférence avec les municipalités depuis la mi-avril pour les accompagner dans la crise.

D’autre part, ils s’expliquent mal qu’aucune consultation publique ne soit prévue pour les citoyens inondés et qu’un seul bureau de rétablissement temporaire ouvrira ses portes, soit à Rigaud, alors que neuf municipalités de la MRC ont été touchées par les inondations.

Les maires déplorent être toujours dans l’attente de l’aide des Forces armées canadiennes qui leur avait été promise par la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, il y a plus de deux semaines.

Ils se demandent enfin qui aidera les sinistrés à se départir des centaines de sacs de sable mis en place pour protéger leurs biens. Ces sinistrés sont épuisés mentalement et physiquement, notent-ils.

Les signataires sont les maires de Pointe-Fortune, Rigaud, Hudson, Vaudreuil-Dorion, Vaudreuil-sur-le-Lac, L’Île-Cadieux, Terrasse-Vaudreuil, L’Île-Perrot et Pincourt.