Deux nouveaux projets sont mis en place dans la foulée de la politique jeunesse à Granby, dit le directeur du service de la coordination du loisir, des arts, de la culture et de la vie communautaire, Patrice Faucher.

Politique jeunesse à Granby: deux nouveaux projets lancés

Deux projets liés à la politique jeunesse de la Ville seront mis de l’avant d’ici la fin de l’année à Granby. Des jeunes pourront ainsi découvrir la vie d’élu au sein d’un conseil municipal jeunesse d’un jour et un nouveau programme de bourses reconnaîtra l’engagement communautaire des 14 à 29 ans.

« Ce sont deux projets qui visent à développer le sentiment de fierté d’être Granbyen ou Granbyenne et à encourager la citoyenneté active des jeunes », a fait valoir jeudi le directeur du service de la coordination du loisir, des arts, de la culture et de la vie communautaire à la Ville, Patrice Faucher.

Première initiative du genre réalisée à Granby, le conseil municipal d’un jour s’adresse aux élèves de troisième, quatrième et cinquième secondaire, a souligné la conseillère municipale responsable des dossiers touchant la jeunesse, Julie Bourdon, lors d’une récente séance du conseil municipal.

« Le conseil municipal va recevoir les jeunes une journée complète pour venir vivre un peu la vie d’un conseil municipal. Chacun des conseillers pourra accompagner les jeunes », a expliqué l’élue.

Les personnes intéressées seront invitées à soumettre leur candidature et à accompagner celle-ci de deux idées qui pourraient permettre d’améliorer la ville. Onze participants seront sélectionnés.

Les détails seront précisés dans la prochaine édition de la publication Granby vous informe et sur le site granby.ca. L’activité, élaborée par Éric Goudreau et Mélody Poulin de Vie culturelle et communautaire de Granby, se déroulera le 6 décembre prochain, à l’occasion d’une journée pédagogique.

Patrice Faucher souligne que l’expérience, qui pourrait être répétée annuellement, se veut formatrice et favorisera l’apprentissage de la politique municipale. « On sait qu’il y a place à amélioration pour le taux de participation aux élections. En sensibilisant encore plus les jeunes à la vie politique, on espère que ça aura un impact plus tard sur la participation citoyenne », souligne Patrice Faucher.

Engagement reconnu

Les élus granbyens ont par ailleurs convenu de remplacer un programme de bourses scolaires, mis sur pied en 2011, par un nouveau programme lié à l’engagement communautaire. Dix bourses de 500 $ seront ainsi remises aux jeunes de 14 à 29 ans qui agissent, par exemple, à titre d’animateur scout ou s’engagent comme bénévoles dans des organismes.

« On veut souligner les jeunes qui sont engagés dans leur communauté. On en connaît plein qui ont un beau rayonnement, mais il y a parfois des préjugés négatifs à l’endroit des jeunes. (...) On veut mettre en lumière des gens qui ont de beaux parcours », note Patrice Faucher.

Selon lui, ces nouvelles bourses se démarqueront du volet scolaire, qui vise à souligner la réussite scolaire.

« C’est sûr qu’on veut que nos gens persistent à l’école, mais il y a d’autres personnes qui se réalisent et contribuent à la communauté autrement. Il y a des gens qui sont impliqués dans plein de projets et qui sont des actifs importants, mais ils sont méconnus », affirme le directeur du service de la coordination du loisir, des arts, de la culture et de la vie communautaire.

Ce dernier justifie par ailleurs le remplacement du programme de bourses scolaires dans les écoles par le fait qu’il ressemblait à d’autres programmes existants. La nouvelle forme de reconnaissance répond ainsi à des objectifs de la politique jeunesse, dont celui d’encourager la participation citoyenne des jeunes.

Selon M. Faucher, un appel de candidatures sera lancé au cours des prochaines semaines. Les bourses, dont quatre seront allouées à des étudiants de 14 à 17 ans, quatre à des jeunes de 16 à 29 ans (aux études ou non) et deux à des candidatures coups de coeur, seront remises à l’occasion d’une cérémonie protocolaire en décembre. Une bourse spéciale sera aussi accordée à un jeune de moins de 14 ans.