«On veut assurer le maximum de transparence et d'impartialité», dit le directeur du service de police de Bromont, Jean Bourgeois.

Policier de Bromont poursuivi pour brutalité : la SQ mène sa propre enquête

La Sûreté du Québec enquête sur la poursuite de 120 000$ intentée par un citoyen contre un policier et la Ville de Bromont, a appris La Voix de l'Est.
Maxime Lacasse affirme avoir été brutalisé par l'agent Stéphane Bazinet alors qu'il retournait chez lui à pied, sur le boulevard Bromont, en février 2013. Éméché et hagard, le Bromontois de 35 ans dit avoir été poussé plusieurs fois par le policier, puis blessé à nouveau par lui alors qu'il s'était rendu téléphoner au poste de police. M. Lacasse soutient n'avoir rien fait de mal ce soir-là.
Pour les blessures subies et les accusations criminelles déposées ensuite contre lui, M. Lacasse a déposé une poursuite civile que Bromont étudie présentement.
Tous les détails dans notre édition de vendredi