Les travaux d’agrandissement permettent d’offrir plus d’espace aux pensionnaires et aux membres du personnel, explique Mélanie Paulhus, directrice générale du Centre l’Envolée.

Plus d’espace au centre de traitement des dépendances L’Envolée

Le personnel et les résidents du centre L’Envolée bénéficient de plus grands espaces à la suite des travaux d’agrandissement réalisés cet été au coût de 1,5 million de dollars. Douze nouvelles chambres ont été aménagées ainsi que des bureaux pour les intervenants et une salle de repos.

« Le but de l’agrandissement, ce n’était pas d’augmenter la capacité parce qu’on se maintient à 120 pensionnaires. C’est vraiment pour offrir plus d’espace, plus de confort à nos résidents », explique Mélanie Paulhus, directrice de la ressource située sur le chemin Ostiguy à Shefford.

Les locaux n’étaient plus adéquats, autant pour les résidents que les membres de l’équipe clinique. Rappelons que le centre de traitement en toxicomanie et alcoolisme accueille, pour des séjours de six mois, des hommes âgés de 18 ans et plus, dont la grande majorité est issue du milieu carcéral.

La nouvelle section, d’une superficie de 8000 pieds carrés, est occupée à l’étage par 12 chambres doubles. Celles-ci ont été construites en répondant aux mêmes normes que les centres d’hébergement et de soins de longue durée et possèdent toutes une salle de bains. « C’est les mêmes plans que dans le réseau de la santé », précise Mme Paulhus.

Ces nouvelles chambres, qui accueilleront les premiers pensionnaires d’ici la fin de la semaine, permettront de transformer certaines petites chambres doubles afin d’y accueillir dorénavant un seul résident, explique la directrice générale. « Le but était d’augmenter le confort des résidents parce qu’on s’en venait à l’étroit. »

Une grande salle de repos, qui est accessible depuis la semaine dernière, a été aménagée au rez-de-chaussée. La pièce peut également être divisée en deux sections pour répondre aux différents besoins, notamment lors de formations. À l’arrière de la salle, huit bureaux ont été construits pour accueillir les membres de l’équipe clinique. Grâce à la fenestration, ils peuvent observer ce qui se déroule dans la grande salle.

Une grande salle a été aménagée dans la nouvelle section.

Les travaux de construction, assurés par l’entreprise Gératek, se chiffrent à 1,3 million de dollars. Une somme supplémentaire de 200 000 $ a permis l’achat de l’ameublement des chambres, des bureaux et de la salle. Le centre L’Envolée n’a reçu aucune subvention pour payer la facture. Il a pigé dans ses économies et contracté un prêt pour aller de l’avant avec le projet.

En ajoutant la nouvelle section à la bâtisse existante, construite en forme hexagonale, une cour intérieure totalement fermée est maintenant accessible. Auparavant, elle était ouverte. Un gazebo y a même été installé.