Les amateurs de produits locaux sont attendus en Haute-Yamaska durant quatre week-ends consécutifs.

Plus de dates et plus d’exposants pour le Marché de Noël de la Haute-Yamaska

Pour son dixième anniversaire, le Marché de Noël de la Haute-Yamaska bonifie son offre, en proposant un calendrier plus étoffé et un nombre record d’exposants.

Ce qu’on présente comme le plus grand rassemblement de producteurs, de transformateurs agroalimentaires et d’artisans de notre région prendra place, encore cette année, durant quatre week-ends, dans quatre municipalités différentes. Et comme chaque fois, le marché deviendra prétexte à la fête, avec animation et dégustations à la clé.

Parmi la soixantaine d’exposants inscrits à l’événement, pas moins de 28 s’installeront d’abord à l’église Saint-Bernardin de Waterloo, le dimanche 18 novembre. Le dimanche suivant, le 25 novembre, le marché accueillera 26 producteurs au centre communautaire de Roxton Pond, où on attend pas moins de 700 personnes.

Les principaux changements se feront surtout sentir à Granby, où le Marché de Noël a été un peu « victime » de son succès ces dernières années. Avec environ 5500 visiteurs en deux jours, l’expérience devenait moins intime et moins intéressante, ont constaté la MRC de La Haute-Yamaska et Commerce Tourisme Granby et région, qui s’occupent de l’événement.

La solution pour répartir l’achalandage et attirer un nouveau public qui n’habite pas à Granby durant la fin de semaine : tenir le Marché sur quatre jours au lieu de deux. Les festivités débuteront donc dès le jeudi soir 29 novembre, pour se poursuivre le vendredi soir. En plus des exposants, l’ambiance sera assurée par le DJ Dave Suarez et les cocktails originaux préparés par le chef et mixologue du restaurant Kapzak, Jason Kacprzak.

Le Marché se tiendra également les samedi et dimanche, 1er et 2 décembre en journée, toujours sous le chapiteau de la Place Johnson à Granby, sous le signe de la famille.

« Ainsi, nous souhaitons favoriser davantage les échanges entre les visiteurs et les 43 producteurs locaux présents », explique l’une des responsables du projet, Fanny-Ysa Breton.

L’édition 2018 se terminera par le Salon de ventes des artisans et du terroir, le dimanche 9 décembre à la salle Espéranza de Saint-Joachim-de-Shefford.

Consommer local

Le préfet de la Haute-Yamaska, Paul Sarrazin, se réjouit du fait que les citoyens ont répondu présents chaque année depuis la première édition du Marché de Noël. Loin de s’essouffler, leur intérêt n’a fait que croître, rappelle-t-il. Les statistiques font d’ailleurs état d’un achalandage total qui est passé de 4000 à près de 8000 visiteurs en dix ans.

Les affaires semblent aussi bonnes pour les exposants. Un sondage mené l’an dernier auprès de 28 d’entre eux a permis d’apprendre que la moyenne de leurs ventes atteignait 639 $ à Waterloo, 626 $ à Roxton Pond et 3075 $ à Granby (pour deux jours).

Les organisateurs y voient là un signe clair de l’intérêt de la population pour l’achat local. Car manger local, rappellent-ils, c’est bon au goût, bon pour l’économie et bon pour l’empreinte écologique.

Viandes, fromages, pâtisseries, mets préparés, alcool, café, condiments, légumes, sucreries et quelques nouveautés seront offerts cette année en guise de provisions. Mais pas seulement. On y trouvera également des produits cosmétiques, du tricot, des articles de bois, des bijoux et plusieurs autres objets faits à la main.

Le message que lancent les promoteurs du Marché : « Allons voir ce qui se fait chez nous avant d’aller voir ce qui se fait sur le web. »

Pour connaître les détails du Marché de Noël, on consulte le haltesgourmandes.ca.