La députée de Brome-Missisquoi, Isabelle Charest, a annoncé lundi l’obtention par la municipalité de Brigham d’une subvention de plus de 9,1 millions $ pour l’amélioration de ses infrastructures routières.
La députée de Brome-Missisquoi, Isabelle Charest, a annoncé lundi l’obtention par la municipalité de Brigham d’une subvention de plus de 9,1 millions $ pour l’amélioration de ses infrastructures routières.

Plus de 9 millions $ pour améliorer le réseau routier de Brigham

Florence Tanguay
Florence Tanguay
La Voix de l'Est
Une somme de plus de 9 millions $ a été accordée à la municipalité de Brigham, dans le cadre du Programme d’aide à la voirie locale, afin qu’elle puisse effectuer des travaux d’envergure sur diverses rues, notamment le chemin Magenta. La députée de Brome-Missisquoi, Isabelle Charest, en a fait l’annonce lundi matin.

«C’est une nouvelle qui est énorme pour une municipalité comme la nôtre», s’enthousiasme Steven Neil, maire de Brigham. En effet, la somme totale de 9 134 521$ permettra à la municipalité de réaliser des projets prévus depuis 2015 à l’intérieur du Plan d’intervention en infrastructures routières locales (PIIRL) de la MRC de Brome-Missisquois.

Ce montant est séparé en deux projets distincts. Le premier, le plus important, est celui de la réfection du chemin Magenta Ouest. «C’est probablement le pire chemin dans la municipalité», confie M. Neil, visiblement très heureux que les réparations puissent être faites grâce aux 6 276 959$ accordés pour leur réalisation.

Le deuxième volet des travaux qui prendront place à Brigham est un amalgame de réparation sur diverses routes. Un total de 2 857 568$ a été adjugé pour ces améliorations, qui comprennent entre autres la réfection du chemin Hallé, la mise aux normes du chemin Nord et le remplacement de plus de 20 ponceaux dans la municipalité.

«Cette aide financière de taille pour la région aura des effets socio-économiques notables au bénéfice des citoyens, des travailleurs et des entreprises de la MRC de Brome-Missisquoi», a mentionné la députée Isabelle Charest, présente à Brigham lors de l’annonce.

La réfection du chemin Magenta se trouve parmi les travaux qui seront effectués d’ici la fin de l’année.

Des délais serrés à respecter

Cependant, cette subvention offerte par le gouvernement provincial est accompagnée de certaines contraintes. Pour que la municipalité puisse bénéficier de l’entièreté de cette allocation, les travaux doivent être réalisés avant le 31 décembre 2020.

Pour que les conditions météorologiques soient favorables, les travaux d’asphaltage doivent quant à eux être faits avant la mi-novembre, mentionne Francis Bergeron, coordonnateur des projets pour la municipalité de Brigham. «C’est extrêmement serré parce qu’on est à la merci de la météo», indique-t-il.

Malgré ces courts délais, il ne s’inquiète pas trop. «Ce sont des travaux qui sont primordiaux pour la municipalité, c’est un risque qui est à prendre», considère M. Bergeron.

Steven Neil précise que certains travaux prévus depuis quelques années ont été revus et allégés afin qu’ils puissent être finalisés dans les temps. Par exemple, «plutôt que d’avoir une reconstruction complète [du chemin Magenta], on a une reconstruction d’une partie et une réhabilitation d’une autre», exprime-t-il.

Ces changements en valent cependant la peine, selon le maire, qui est ravi d’obtenir cette généreuse subvention. «Si on prend l’ensemble de l’argent de notre budget, ça représente plus de 15 ans d’investissements réguliers», illustre-t-il. En termes de temps, c’est l’équivalent de 25 ans de travaux périodiques qui seront effectués en quatre mois, selon le maire.