Les policiers de la Sûreté ont saisi plus de 2000 plants de pot ces derniers jours dans la région. L’hélicoptère des Forces armées canadiennes a même été mis à contribution.

Plus de 2000 plants de pot saisis

Plus de 2000 plants illicites de cannabis ont été saisis par les policiers lors d’une vaste opération orchestrée par la Sûreté du Québec, mercredi et la semaine dernière, dans le cadre du programme ACCES Cannabis afin de contrer l’économie souterraine.

Huit endroits situés en milieu agricole et rural ont été visités par les policiers de la SQ qui étaient accompagnés de membres de la Gendarmerie royale du Canada et des Forces armées canadiennes. L’hélicoptère de l’armée a également participé à l’opération. Quelque 1800 plants illicites de cannabis ont été supprimés à Saint-Joachim-de-Shefford, Stukely-Sud, Potton et Saint-Étienne-de-Bolton, mercredi. 

Des perquisitions ont aussi été réalisées la semaine dernière à Waterloo, Saint-Joachim-de-­Shefford, Ogden et Stanstead. Environ 230 plants avaient ainsi été saisis. 

Ces opérations s’inscrivent dans la lutte aux actions illégales liées au cannabis à toutes les étapes, c’est-à-dire de l’approvisionnement à la production et la contrebande, explique la SQ par voie de communiqué. 

Le programme ACCES Cannabis a pour mission de réduire l’accessibilité du cannabis illicite sur le marché québécois, notamment chez les jeunes, et diminuer la concurrence déloyale des producteurs et trafiquants illégaux faite à la Société québécoise du cannabis, fait valoir le corps policier. 

Les agents poursuivront leurs interventions auprès des producteurs illicites, notamment lors de journées dédiées à l’éradication du cannabis, prévient la SQ. 

Les citoyens qui possèdent des informations relatives à la contrebande de cannabis peuvent les transmettre de façon confidentielle à la Centrale de l’information criminelle au 1 800 659-4264.