Maxime Poulin et Lisa Auclair, les propriétaires du Café de la Brûlerie, ont remis un chèque de 10 185$ à l'Association de Granby pour la déficience intellectuelle et l'autisme.
Maxime Poulin et Lisa Auclair, les propriétaires du Café de la Brûlerie, ont remis un chèque de 10 185$ à l'Association de Granby pour la déficience intellectuelle et l'autisme.

Plus de 10 000 $ pour la déficience intellectuelle

Cynthia Laflamme
Cynthia Laflamme
Initiative de journalisme local - La Voix de l'Est
Le Café de la Brûlerie a remis un chèque de 10 185 $ à l’Association de Granby pour la déficience intellectuelle (AGDI), mardi midi, à la suite de la vente d’un calendrier sexy et humoristique mettant en vedette douze des employés masculins du restaurant. 

À LIRE AUSSI: Un grain de folie au Café de la brûlerie

«Je suis très satisfaite, très heureuse !, a commenté l’instigatrice du projet et copropriétaire du café, Lise Auclair. On a vraiment atteint notre objectif. On a vendu 350 calendriers. Le reste de l’argent vient des commanditaires et des dons en argent.» 

Mme Auclair est ouverte à répéter l’expérience, que ce soit pour l’AGDI ou un autre organisme. 

Mme Auclair a déjà enseigné à de jeunes adultes vivant avec une déficience intellectuelle. Elle est donc naturellement sensible à la cause. 

La collecte de fonds a débuté en novembre dernier.