La Voix de l’Est
Le projet de loi 29 permettra aux hygiénistes dentaires d’offrir une plus grande variété de services de manière autonome. Cette autonomie permettra aussi aux hygiénistes dentaires de travailler pour leur propre entreprise plutôt que pour un centre dentaire.
Le projet de loi 29 permettra aux hygiénistes dentaires d’offrir une plus grande variété de services de manière autonome. Cette autonomie permettra aussi aux hygiénistes dentaires de travailler pour leur propre entreprise plutôt que pour un centre dentaire.

Plus d’autonomie aux hygiénistes dentaires : «Une page d’histoire qui se tourne»

Florence Tanguay
Florence Tanguay
La Voix de l'Est
Adopté à l’unanimité à l’Assemblée nationale du Québec, vendredi, le projet de loi 29 permettra aux hygiénistes dentaires d’offrir une plus grande variété de services de manière autonome.