Le député de Granby et ministre des Transports, François Bonnardel, a annoncé les principaux investissements routiers pour 2019-2021.

Pluie de projets dans la région

En Montérégie, pas moins de 243 projets seront mis en œuvre d’ici 2021 pour réparer, entretenir ou améliorer des infrastructures routières et maritimes. Plus localement, Brome-Missisquoi, la Haute-Yamaska, la région d’Acton et Rouville seront le théâtre de nombreux chantiers.

Neuf projets ont été ciblés par le ministère des Transports à Acton Vale. En 2019, on remplacera notamment des services municipaux (égouts, aqueducs, trottoirs, entre autres) sur la route 139 entre la route 116 et la rue Notre-Dame, ce qui devrait coûter entre un et cinq millions de dollars.

On procédera également à la réfection de trois ponceaux situés sous la route 116, une opération estimée à moins d’un million de dollars par chantier.

Le pont de la rue Provost, qui enjambe la rivière Noire, sera aussi réparé pour quelques centaines de milliers de dollars.

D’autres projets entreront en préparation cette année, pour se concrétiser en 2020.

C’est notamment le cas de l’asphaltage de la route 116, sur un tronçon compris entre la route 139 et la limite de la municipalité de Sainte-Christine, puis sur un tronçon reliant la route 139 à la municipalité de Saint-Liboire. À Sainte-Christine, deux tronçons de la 116 seront eux aussi asphaltés, de même que le chemin Béthanie.

Asphalte tous azimuts

En plus des travaux mentionnés précédemment, plusieurs autres routes numérotées seront asphaltées au cours des deux prochaines années.

En 2020, le segment de la route 104 situé entre le chemin du Curé-Godbout, à Farnham, et le rang Saint-Joseph de Cowansville fera peau neuve. Cette même route sera parallèlement renippée dans le secteur de Lac-Brome, entre les chemins du Mont-Écho et Tibbits Hill.

La route 243 entre le chemin Spring Hill et la rue Conference, à Lac-Brome, la route 202, entre la route 213 et la limite municipale de Stanbridge East et un tronçon de la route 137 à Sainte-Cécile-de-Milton, recevront eux aussi la visite d’un rouleau compresseur.

Une partie de la route 233, à Farnham entre la route 104 et Sainte-Brigide-d’Iberville, puis une autre située à Saint-Césaire, sera asphaltée, tout comme la route 235 dans le secteur de Saint-Paul-d’Abbotsford.

Reconstruire les ponts

Les travaux prévus par le ministère des Transports incluent la réfection de nombreux ponceaux et de ponts de la région.

Un ponceau sera réparé sous la route 243 à Bolton-Ouest, près du chemin Stagecoach, en 2019. Un autre le sera sous la route 2014, entre les chemins Desroches et Gaudreau, à Farnham.

L’année suivante, le MTQ procédera à la réfection du pont sur le chemin Bailey et remplacera un ponceau sous le chemin de Béthanie.

Une enveloppe de 515,5 millions de dollars sera allouée d’ici deux ans pour réaliser d’importants travaux routiers en Montérégie

À Saint-Paul-D’Abbotsford, notons également la réfection d’un ponceau situé sous la route 235. Un autre ponceau soutenant cette route, cette fois à Saint-Pie, fera aussi l’objet d’une intervention.

À Sutton, le pont de la Vallée, située sur le chemin de la Vallée-Missisquoi, sera aussi remis à neuf.

Le pont de la rue Soulange, à Bromont, sera repeint l’an prochain. En 2020, c’est le pont de la route 241 qui sera reconstruit. Le pont du Dixième Rang, à Saint-Valérien-de-Milton, sera pour sa part réparé.

De son côté, le pont McNamara, sur le chemin de la rivière à Bedford, sera reconstruit l’an prochain pour quelques millions de dollars, tout comme le pont de l’Horizon, sur le boulevard du même nom à Shefford.

Enfin, le pont du Rang Double sera refait à Saint-Césaire, de même qu’un pont enjambant la rivière Yamaska et soutenant la piste cyclable La Route des Champs.

Autres projets

À Saint-Armand, Québec envisage de prolonger l’autoroute 35 vers les États-Unis, un projet dont la facture pourrait s’élever de 10 à 25 millions de dollars.

Dans Rouville, les prières de la municipalité d’Ange-Gardien seront exaucées par Québec, qui construira une voie de virage à l’intersection de la route 235 avec des bretelles supplémentaires pour se rendre sur l’autoroute 10 Est. Cela aura pour effet d’amoindrir la problématique de congestion routière observée sur la route provinciale aux heures de pointe.

Enfin, entre autres investissements régionaux ne ciblant pas de municipalité précise, notons que le ministère des Transports compte intervenir sur les fissures d’asphalte, sur la signalisation touristique et sur les feux de circulation. En plus du planage de diverses routes, Transports Québec envisage d’installer des glissières de sécurité et d’intégrer de la vidéosurveillance sur certains axes routiers.