La Voix de l’Est
«Le froid est secondaire. C’est l’état qui est important. Dans l’eau, on habite notre corps à 100%», dit Patrick Colle, adepte des bains glacés.
«Le froid est secondaire. C’est l’état qui est important. Dans l’eau, on habite notre corps à 100%», dit Patrick Colle, adepte des bains glacés.

Plongeon à l’intérieur de soi

Billie-Anne Leduc
Billie-Anne Leduc
La Voix de l'Est
Immergé dans la rivière glacée jusqu’au cou, plus rien ne peut atteindre Patrick Colle. S’adonnant à des douches froides et à des bains dans les cours d’eau gelés depuis quelques années, ce dernier trouve en cette pratique, de plus en plus répandue, d’immenses bienfaits, autant pour le corps que l’esprit.