Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La députée fédérale de Brome-Missisquoi, Lyne Bessette, a rencontré le directeur général de Pleins Rayons, Stephan Marcoux, avant que la région ne tombe en zone rouge.
La députée fédérale de Brome-Missisquoi, Lyne Bessette, a rencontré le directeur général de Pleins Rayons, Stephan Marcoux, avant que la région ne tombe en zone rouge.

Pleins Rayons reçoit un coup de main de 60 000 $

Cynthia Laflamme
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
L’organisme d’inclusion sociale pour les jeunes adultes ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme Pleins Rayons, à Cowansville, a pu bénéficier d’un appui financier de 60 588 $, en août dernier, provenant du Fonds d’urgence pour l’appui communautaire (FUAC) pour poursuivre sa mission.

La députée fédérale de Brome-Missisquoi, Lyne Bessette, en a fait l’annonce mercredi par voie de communiqué. Mme Bessette a constaté, depuis son entrée en fonction, l’importance de l’organisme, qui ne reçoit aucune aide récurrente des gouvernements, dans la communauté.

« Depuis la création de Pleins Rayons, en 2015, on sent que les jeunes adultes vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme sont beaucoup plus présents et actifs dans notre région. Cela fait certainement un bien énorme à ces personnes et à leur famille, mais également à l’ensemble de Brome-Missisquoi, qui bénéficie de l’apport de ces jeunes », constate-t-elle.

Cette somme a permis à l’organisme d’adapter les pratiques de l’organisme pour se conformer aux règles sanitaires en cours. Une éducatrice a par exemple été engagée pour poursuivre le travail auprès de 25 jeunes adultes par jour. Les locaux ont été réaménagés et des équipements de protection achetés. Un véhicule usagé a aussi été acquis, permettant à l’organisme de livrer les vélos dans les écoles et de collecter des dons chez les particuliers.

« Pleins Rayons est très reconnaissant de cet appui important du gouvernement du Canada pour maintenir ses services en temps de pandémie afin que tous les apprentis puissent poursuivre leur formation et s’épanouir dans la communauté en exerçant un rôle social actif par leurs actions concrètes, commente le directeur général Stephan Marcoux. Plus de 48 jeunes adultes vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme ont pu réintégrer Pleins Rayons depuis juillet 2020, ce qui représente aussi 48 parents qui ont pu réintégrer leur emploi à leur tour. »