Nadya Baron, directrice du marketing de Mont Sutton et Jean-François Denis, organisateur du Rodeofest 2009, se réjouissaient du succès de l'événement.
Nadya Baron, directrice du marketing de Mont Sutton et Jean-François Denis, organisateur du Rodeofest 2009, se réjouissaient du succès de l'événement.

Plein la vue!

Marc Gendron
Marc Gendron
Les Coops de l'information
Une légion de skieurs et de planchistes a envahi les pistes et les rues de Sutton ce week-end, à l'occasion du Rodeofest 2009.
L'action a débuté samedi matin sur la piste Stade de slalom de Mont Sutton, où une immense rampe de neige avait été aménagée. Skieurs et planchistes de calibres amateur et professionnel ont alors pu démontrer leur savoir-faire lors de la compétition de saut Big Air.
«La plupart des participants qui sont de niveau amateur sont de la région, indique Jean-François Denis, organisateur de ce septième Rodeofest. Mais on accueille aussi des gens de partout au Québec et même quelques skieurs du Vermont.»
 
Compétition urbaine
Cette année, plus de 200 amants des sports de glisse se sont inscrits à cet événement échelonné sur deux jours et qui s'est même déplacé au centre-ville de Sutton, samedi soir.
«On a aménagé une rampe en plein coeur de Sutton, explique Nadya Baron, directrice du marketing de la station de ski. On a passé la semaine à transporter de la neige là-bas. Ce qui est le fun, c'est que la compétition de Best Trick puisse avoir lieu dans un milieu urbain. Comme ça, ce ne sont pas juste les skieurs et planchistes qui peuvent y assister, mais bien tous les citoyens de Sutton.»
Puis hier, le Rodeofest a pris d'assaut le parc à neige de la station pour la compétition de course à obstacles, constituée de rampes et de sauts, au cours de laquelle les participants ont dû montrer leurs meilleurs tours pour espérer goûter à la victoire.
En tout, plus de 8000 $ en prix et en bourses ont été remis aux gagnants et aux participants du Rodeofest 2009.
Plus important en Estrie
Au dire de Jean-François Denis, le Rodeofest de Sutton est l'événement le plus important du genre à se dérouler sur une montagne de l'Estrie.
«Il n'y a pas beaucoup d'événements semblables au Québec, dit-il. Et le Rodeofest est l'un des plus gros. Ce qui nous distingue de tout ce qui se fait ailleurs, c'est que nos compétitions s'adressent autant aux skieurs qu'aux planchistes. Ici, on ne fait pas de distinction. Tous les riders peuvent tripper ensemble.»