Le projet Cowansville s’illumine fait un pas de plus vers sa réalisation, souligne Alain Dion, directeur du Service des loisirs et de la vie communautaire de Cowansville.

Plein feu sur les attraits de Cowansville

Cowansville mettra la lumière sur ses lieux d’intérêt dès l’an prochain avec le projet Cowansville s’illumine. Le conseil municipal a récemment octroyé un contrat de gré à gré à Noctura pour les deux premières phases du projet citoyen.

L’idée a germé en 2016 avec sein d’un comité citoyen. Le point de départ était d’améliorer l’éclairage de Noël. « On a bifurqué un peu et on a pris une tangente pour de l’éclairage événementiel qui va demeurer à l’année sur cinq grandes lignes », relate Alain Dion, directeur du Service des loisirs et de la vie communautaire de Cowansville.

Le conseil a dit oui à un tel projet qui se réalisera en cinq phases, mais il a eu du mal à démarrer. Deux appels d’offres n’ont rien donné, les soumissionnaires potentiels ayant soulevé des problématiques dans les devis. « Les fournisseurs sont spécialisés dans l’éclairage et non dans l’aménagement électrique. Donc ce côté-là sera assumé par la Ville. »

Finalement, le comité est tombé sous le charme de la proposition de Noctura, bien qu’aucun plan détaillé n’ait été présenté pour le moment. L’aspect immersif de la proposition a particulièrement séduit.

« On veut que ce soit unique à Cowansville, souligne M. Dion. C’est pas juste de l’éclairage statique. On veut que ce soit une expérience d’éclairage. »

Il a été décidé de donner le contrat pour les deux premières phases, pour la somme de 99 154 $, notamment en raison du retard occasionné par les appels d’offres infructueux. La première phase permettra d’illuminer le nouveau parc Centre-ville, qui fait face au centre commercial Domaine du parc, et l’horloge à l’intersection des rues du Sud et Principale. La deuxième concerne le pont de la rue du Sud, la Place des moulins, juste à côté, et le conifère de la maison Nesbitt.

Les plans de la conception, qui débutera en mai 2019, devront être validés par le comité citoyen, mais différents angles pourront être utilisés. « Tout au long de l’année, on va être en mesure de rattacher ça à différents événements. Par exemple, à l’Halloween, il va peut-être y avoir des jeux d’éclairage avec la couleur orange. À la Saint-Valentin, du rouge. Ça va être un éclairage plus vivant. »

L’illumination du parc Centre-ville s’inscrira aussi dans l’aménagement global de l’endroit alors que s’ajouteront des sculptures et un kiosque permanent. La Ville songe également à y déménager le marché public estival.

Les phases suivantes concerneront le secteur de la rue du Sud, celui de la rue Principale et le secteur du boulevard Désourdy, où se trouve le lac Davignon.

« On veut que ce soit une continuité. Pour utiliser l’expression d’un membre du comité, on veut que ça devienne comme une tache d’huile qui s’étend avec l’éclairage, précise Alain Dion. Avec toutes les nouvelles phases qui vont s’ajouter, ça va donner un nouvel intérêt autant pour les gens de Cowansville que ceux de l’extérieur. Ça va être bien intéressant. »