La 4e Foire bio paysanne équitable de Frelighsburg aura lieu les 19 et 20 août prochains. Emplettes bio et pique-nique au menu.

Pique-nique éducatif à la Foire bio paysanne de Frelighsburg

Plus de 30 commerçants- et artisans de la région offriront leurs produits biologiques à ceux et celles qui feront un détour par Frelighsburg, les 19 et 20 août prochains. En plus de pique-niquer en famille, les visiteurs pourront en apprendre plus sur l'importance de l'agriculture de proximité, qui est au coeur de la 4e Foire bio paysanne.
«On veut mettre en valeur le terroir local», lance d'emblée Jean-Simon Voghel, l'un des trois bénévoles à organiser les festivités paysannes qui prendront d'assaut Frelighsburg. 
Parmi les kiosques regroupés sous un chapiteau, on retrouvera pains, fromages, alcools, viandes, fruits, légumes, et aussi des produits importés, mais bio, comme du café et des épices. «Quelqu'un qui vient à la Foire bio paysanne va pouvoir remplir son garde-manger et avoir une belle diversité de produits», souligne le défenseur de la culture biologique. La foire aura lieu en face du bureau d'information touristique de la municipalité. 
Gastronomie
Des kiosques de prêt-à-manger seront sur place. Les visiteurs pourront donc sortir du chapiteau avec un repas biologique du terroir de la région et aller le savourer à la manière «pique-nique». Des tables extérieures seront disposées sur les terrains gazonnés bordant le stationnement qui héberge le chapiteau de la foire. «C'est un beau petit parc. C'est gazonné, il y a de grands arbres, des sculptures... C'est vraiment un endroit accueillant pour s'arrêter et prendre le temps de manger en plein air», illustre Jean-Simon.
C'est d'ailleurs cette facette qui sera mise de l'avant.
«Cette année, on mise particulièrement sur la gastronomie, dont sur les alcools, les prêts-à-manger et le fromage», explique Jean-Simon. «On invite les gens à venir pique-niquer avec nous.»
Agriculture de proximité
«On veut donner aux gens qui viendront nous voir les moyens d'avoir une consommation responsable», souligne l'organisateur. «Parce qu'en ce moment, dans les lignes d'approvisionnement alimentaire, on pense qu'il n'y a pas assez de place pour le biologique et le local.»
Lui et les deux autres bénévoles organisateurs, Christian Barthomeuf et Philippe Choinière, se donnent comme mission de communiquer à tous des informations justes sur la culture bio. «Dans les grandes surfaces, c'est souvent du biologique qui vient du Mexique ou de la Californie, et ce type d'alimentation bio-logique là ne répond pas du tout aux problématiques climatiques et environnementales actuelles», dit Jean-Simon Voghel. 
Tous trois croient aux vertus de l'agriculture non seulement bio, mais aussi de proximité. 
La foire permet d'ailleurs un contact direct entre consom-mateur et producteur. Réhumaniser ce lien est primordial, selon les organisateurs.
«Notre thème central, c'est la souveraineté alimentaire. Et ça, c'est une réponse aux crises climatiques, alimentaires et environnementales», tranche Jean-Simon.
Parle-t-on donc d'un retour aux sources? Pas vraiment, croit l'organisateur. «Les sources ne sont pas très loin... Ça fait à peu près 70 ans qu'on voit une industrialisation de l'agriculture. Dans le fond, c'est juste un changement de direction qu'il faut faire.»
En plus des exposants dans le domaine de l'agroalimentaire, certains artisans plus manuels seront sur place et offriront leurs produits uniques. Des musiciens locaux seront aussi de la partie, et un chapiteau abritera des activités pour les enfants, animées par La Factrie, une coopérative écocréative de Dunham. Comme quoi les enfants aussi seront sensibilisés à l'importance d'une gestion plus saine de l'environnement.