Piétonne happée mortellement à Granby: aucune accusation contre le conducteur

Aucune accusation criminelle ne sera déposée contre le conducteur de la camionnette qui a happé mortellement une piétonne à l’intersection du boulevard Leclerc et de la rue St-Hubert à Granby, le 14 août dernier.

C’est la conclusion à laquelle en sont venus les enquêteurs au terme de leur investigation, a annoncé le Service de police de Granby mercredi. Un malaise dont a été victime le conducteur est à l’origine de la tragédie, a précisé la porte-parole Caroline Garand. C’est d’ailleurs l’une des premières hypothèses qui ont été avancées par les enquêteurs. 

Rappelons que la Granbyenne Renée Perreault, âgée de 58 ans, marchait dans ce secteur lorsque la camionnette l’a renversée. Malgré l’intervention rapide d’ambulanciers qui étaient justement en route pour l’hôpital, la dame n’a pas survécu à ses blessures. Le véhicule a poursuivi sa route en roulant sur le terrain de trois résidences, fauchant des arbustes sur son passage, avant de terminer sa course contre la galerie d’une résidence.

Le conducteur, un quinquagénaire, n’a pas été blessé lors de la collision, mais il a été pris en charge pour traiter l’origine de son malaise. Celui-ci n’a pas été précisé par le service de police. 

Le bureau du coroner mène également une investigation, dont les conclusions seront publiées dans un rapport dans les mois à venir.