La Voix de l’Est
Même si le coroner n’est pas parvenu à établir pourquoi un piéton était couché sur la route 112 lorsqu’il a été happé mortellement par une voiture en octobre 2018 à Granby, les analyses toxicologiques ont démontré que ce dernier était fortement intoxiqué au moment de l’accident.
Même si le coroner n’est pas parvenu à établir pourquoi un piéton était couché sur la route 112 lorsqu’il a été happé mortellement par une voiture en octobre 2018 à Granby, les analyses toxicologiques ont démontré que ce dernier était fortement intoxiqué au moment de l’accident.

Piéton happé mortellement en 2018: la victime était fortement intoxiquée

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Même si le coroner n’est pas parvenu à établir pourquoi un piéton était couché sur la route 112 lorsqu’il a été happé mortellement par une voiture en octobre 2018 à Granby, les analyses toxicologiques ont démontré que ce dernier était fortement intoxiqué au moment de l’accident.