Pierre Fitzgibbon

Pierre Fitzgibbon nie être candidat pour la CAQ

L’homme d’affaires Pierre Fitzgibbon affirme qu’il ne sera pas le candidat de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Brome-Missisquoi.

Vendredi matin, La Presse rapportait que M. Fitzgibbon porterait les couleurs de la CAQ dans Brome-Missisquoi, ce que le principal intéressé a démenti à La Voix de l’Est quelques heures plus tard lors d’un bref entretien téléphonique.

« Il n’y a pas eu d’annonce de François Legault [NDLR : le chef de la CAQ] à cet effet », a précisé l’homme d’affaires, ajoutant qu’il n’avait pas parlé au journaliste de La Presse à l’origine de la nouvelle.

« Je ne m’en cache pas : je connais bien François, et ceux qui me connaissent savent que j’adhère à son projet. Peut-être que certains ont cru que j’allais me présenter pour cette raison, a-t-il renchéri. Oui, je veux aider François, je veux aider la CAQ, mais je ne suis pas candidat dans Brome-Missisquoi. »

M. Fitzgibbon a aussi précisé qu’il n’était pas candidat de la CAQ dans une autre circonscription ou pour un autre parti. Questionné par La Voix de l’Est à savoir s’il le serait dans les prochaines semaines, il a laissé entendre, de façon plus évasive, que ce n’était pas dans ses plans à l’heure actuelle.

Des sources près de la CAQ ont indiqué que le parti n’avait pas encore désigné de candidat dans Brome-Missisquoi.

Le bachelier en administration des affaires de HEC Montréal, formé à la Harvard Business School et membre de l’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec est associé directeur chez Partenaires Walter Capital depuis 2015. Il a de plus occupé plusieurs postes de haute direction, en plus de siéger sur de nombreux conseils d’administration, dont celui de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Circonscription « prenable »
Rappelons que la Coalition avenir Québec estime que Brome-Missisquoi est à sa portée à la prochaine élection. Lors d’une visite à Rougemont en octobre dernier, François Legault jugeait que quatre circonscriptions de l’Estrie étaient « prenables ».

« On a au moins cinq personnes qui veulent être candidates », avait également déclaré le principal intéressé.

La Voix de l’Est avait précédemment appris que le conseiller municipal de Bromont Réal Brunelle avait été approché par la formation politique. Celui-ci a confirmé avoir eu trois rencontres avec des représentants du parti, pour finalement solliciter un autre mandat au palier municipal.

Candidats confirmés dans Brome-Missisquoi
Pour le moment, les candidats confirmés dans Brome-Missisquoi à la prochaine élection sont la péquiste Andréanne Larouche, le solidaire Alexandre Legault et Elisabeth Dionne portera les couleurs du Parti Vert du Québec.

Absent de l’Assemblée nationale depuis janvier 2017 pour des raisons de santé, le député actuel de Brome-Missisquoi, Pierre Paradis, n’a pas encore fait savoir s’il sollicitait un nouveau mandat ou s’il tirait sa révérence. Expulsé du caucus libéral, il représente la circonscription depuis 1980.

Le Parti libéral du Québec n’a pas annoncé d’autre candidat. De plus, aucune assemblée d’investiture ne semble prévue pour le moment.