Avec une petite capsule contenant des semences au lieu d’une gomme à effacer, le crayon de bois de la marque américaine Sprout offert par la Ville aux élèves répond à l’intérêt de plus en plus marqué pour le jardinage et les potagers urbains. Certains se transformeront ainsi en plant de tomates cerises, d’autres en pousses de coriandre ou de tournesol.
Avec une petite capsule contenant des semences au lieu d’une gomme à effacer, le crayon de bois de la marque américaine Sprout offert par la Ville aux élèves répond à l’intérêt de plus en plus marqué pour le jardinage et les potagers urbains. Certains se transformeront ainsi en plant de tomates cerises, d’autres en pousses de coriandre ou de tournesol.

Petit crayon deviendra une tomate

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Les élèves des écoles primaires de Cowansville prendront sûrement plaisir à utiliser le crayon de bois que la Ville a décidé de leur offrir, en cette période de rentrée scolaire. Ils pourront le planter dans la terre, une fois rendu tout petit, et le voir se transformer en une pousse verte.

C’est avec ce cadeau écologique remis ces jours-ci à quelque 1200 élèves que l’administration municipale a décidé, non seulement de souligner cette rentrée sur fond de pandémie, mais d’annoncer la mise en oeuvre d’une série d’actions environnementales.

La mairesse, Sylvie Beauregard, est allée à la rencontre des élèves de cinquième année de la classe d’Annie Blanchette, réunis jeudi dans la classe extérieure de l’école Saint-Léon, pour partager cette nouvelle.

«C’est une action écologique qui va porter ses fruits», a relevé Mme Beauregard au sujet du crayon «magique». «Mais c’est une première. La Ville a décidé de poser une action concrète chaque mois, dans le cadre de son plan de développement durable, pour améliorer la santé de la planète, mais surtout de Cowansville», a-t-elle repris.

La mairesse affirme que les élus veulent ainsi «sensibiliser les gens à l’année».

Ces actions prendront plusieurs formes au cours des 12 prochains mois. En octobre, Cowansville dévoilera par exemple une mesure qui vise la réduction des GES en lien avec la collecte des matières organiques.

«Ça peut être au niveau de l’eau, de la terre, des jardins. On va toucher un peu à tout. (...) Il y a de belles choses qu’on fait déjà, comme le compostage. Il faut continuer à sensibiliser les gens. C’est dans notre plan d’action. Mais il y a de nouvelles mesures qu’on va mettre en place cette année», laisse savoir Sylvie Beauregard.

La Ville de Cowansville mettre en oeuvre une série de mesures environnementales au cours de la prochaine année. La mairesse de Cowansville, Sylvie Beauregard, a lancé le bal jeudi avec la remise d’un cadeau écologique aux élèves des écoles primaires.

De crayon à coriandre

Avec une petite capsule contenant des semences au lieu d’une gomme à effacer, le crayon de bois de la marque américaine Sprout offert par la Ville aux élèves répond à l’intérêt de plus en plus marqué pour le jardinage et les potagers urbains. Certains se transformeront ainsi en plant de tomates cerises, d’autres en pousses de coriandre ou de tournesol.

«Plein de bonnes choses vont pousser du crayon», a lancé Sylvie Beauregard aux jeunes.

«C’est important pour nous de souligner et de se rappeler combien notre planète est importante», a ajouté la mairesse.

Les élèves ne manquaient d’ailleurs pas d’idées pour améliorer leur quotidien, dans le respect de l’environnement. L’un d’eux a proposé de construire des installations de parcours (Ninja) avec des matériaux recyclés. Une autre a suggéré d’aménager un jardin à l’école. Enfin, d’autres ont suggéré de planter des pommiers dans la cour d’école et construire des motels à insectes.

Bref, le terreau était fertile pour lancer cette nouvelle initiative de la ville de Cowansville.