Pénurie de main-d’oeuvre: le Bistro 633 recrute à l’étranger

Pratiquement tous les secteurs de l’économie sont aux prises avec une pénurie de main-d’oeuvre. La situation est particulièrement alarmante dans la sphère de la restauration.

Le propriétaire du Bistro 633 à Bromont, Luc Viens, a décidé de se tourner vers l’Europe pour trouver du renfort. «Trouver des gens pour le service, ça se passe assez bien. Mais dans la cuisine, c’est un réel défi. Pour moi, une solution est d’embaucher des gens de la France», a indiqué le restaurateur.

Selon Luc Viens, les pourparlers vont bon train pour ajouter deux membres à son équipe. «Avec la technologie, il n’y a presque plus de frontières. On peut faire des entrevues par Skype. Reste ensuite à voir tous les détails avec le ministère de l’Immigration. Mais disons que c’est très positif.» Jean-François Guillet