Nouvelle adresse à compter du mois d'août pour le fleuriste Pat & Tralala de Patrick Gévry et Nicole Gagné. Le couple s'installera dans le local libéré par le déménagement de la boutique et du café Madame Hortense, rue Principale.

Pat & Tralala retournera rue Principale

Le local de la rue Principale à Granby libéré par le déménagement de la boutique et du café Madame Hortense ne restera pas vide bien longtemps. Le fleuriste Pat & Tralala s'y installera à compter du mois d'août.
Le fleuriste, propriété de Patrick Gévry et de Nicole Gagné, déménagera pratiquement à la porte d'à côté, car il est situé à un jet de pierre de là, au 3, rue Court. 
« Ce n'était pas vraiment dans nos plans. Mais Madame Hortense n'a pas renouvelé son bail et, nous, même si ça ne fait que deux ans qu'on est sur la rue Court, on est déjà un peu serrés. Et c'est le même propriétaire qui a les deux bâtisses », a expliqué mercredi M. Gévry.
Le commerçant affirme que Pat et Tralala occupera tout l'espace libéré par le départ de Madame Hortense, y compris celui du café. Celui-ci gardera d'ailleurs sa vocation. Il sera opéré par son fils, Xavier Gévry. Ce dernier connaît bien les lieux puisqu'il y travaille depuis quatre ans. Le nom du petit établissement est cependant appelé à changer. Il sera rebaptisé Le Café le barbu, dit Patrick Gévry. 
Le fleuriste emménagera pour sa part dans des locaux plus grands, qui lui permettront de développer davantage « le côté cadeaux », en plus de continuer à offrir des fleurs, des urnes funéraires et « tout le tralala ». « On avait déjà une section cadeaux, mais les gens étaient moins portés à venir voir chez un fleuriste pour ça », affirme M. Gévry. 
Pat & Tralala n'en sera pas à un premier déménagement : c'est la quatrième fois depuis 2004 qu'il change d'adresse. Les statues grandeur nature de Laurel et Hardy qui trônent en façade du commerce effectueront donc un retour rue Principale, puisque le fleuriste y a déjà eu pignon sur rue par le passé.
Patrick Gévry estime que le commerce ne devrait être fermé que quelques jours en août pour permettre de compléter l'aménagement du nouveau local et le déménagement. « C'est juste à côté et on a de l'expérience. On est déjà en train de se préparer », dit-il. 
Propriété d'André Cyr, l'immeuble du 143, rue Principale, où s'installera Pat & Tralala, est à vendre. Mais cela ne freine aucunement l'enthousiasme du fleuriste, qui estime que le fait que le local soit loué ne sera que positif pour le futur acquéreur.