« Quelque chose nous a été proposé et c'est fort intéressant, explique Pascal Bonin. Le comité de la culture se penchera sur le dossier dans les prochaines semaines, mais je suis confiant que ça va déboucher cette fois.

Pascal Bonin rêve d'un nouveau festival

Pascal Bonin rêve d'un nouveau festival de musique à Granby. Un festival s'adressant davantage aux jeunes, précise-t-il. L'hiver dernier, le maire a même approché Jean-Charles Lajoie pour discuter d'un possible déménagement de Musique en vue à Granby. « Deux fois plutôt qu'une », dit-il. Ces discussions n'ont pas abouti, mais un autre projet est présentement sur la table, laisse-t-il savoir.
« Quelque chose nous a été proposé et c'est fort intéressant, explique Pascal Bonin au bout du fil. Le comité de la culture se penchera sur le dossier dans les prochaines semaines, mais je suis confiant que ça va déboucher cette fois. Ce n'est pas parce que ça n'a pas abouti une fois que ça ne va pas aboutir avec quelque chose d'autre. »
Pour l'instant, le maire se montre avare de détails sur la proposition qu'il a reçue. « On en dira plus en temps et lieu », se contente-t-il de dire. Il souhaite toutefois « des changements au niveau de la culture à Granby en diversifiant l'offre aux 15 à 45 ans ». « Les gens de cette tranche d'âge me font souvent la remarque et me reprochent que l'offre culturelle ne leur ressemble pas. »
Oui, le Festival de la chanson est quand même axé sur leurs goûts, reconnaît-il, mais c'est un « créneau particulier ». « Ce sont souvent des artistes de la relève, et qui donnent uniquement dans la chanson francophone », fait-il remarquer. « Nommez-moi le dernier événement à gros déploiement où il y a eu un artiste de musique anglophone. En tout cas, moi, je ne m'en souviens pas », ajoute-t-il encore.
Tous les détails dans notre édition de vendredi