Le maire sortant et à nouveau candidat Pascal Bonin a dressé le bilan de son mandat.

Pascal Bonin dresse son bilan

Le vent de changement qu’il avait promis lorsqu’il s’est présenté à la mairie de Granby il y a quatre ans a soufflé plus fort que prévu, estime le maire sortant et à nouveau candidat, Pascal Bonin.

Ce dernier a rencontré les médias vendredi pour dresser le bilan de son mandat. Un bilan qu’il juge «rempli de réalisations et de projets qui ont fait progresser notre ville, sans oublier l’important redressement financier qui a été exécuté avec brio à travers ce mandat».
Pascal Bonin estime que ce sont le «leadership» qu’il a exercé et «le travail d’équipe» mis de l’avant qui ont permis de faire une différence. Sur le plan financier, le maire sortant affirme notamment que l’augmentation des dépenses a été réduite de près de la moitié, entre autres avec des mesures comme le gel d’embauche. «Nous avons trouvé de nouvelles sources de revenus qui auront été collectivement favorables. Notre ville est sans contredit l’une des villes les mieux gérées au Québec et nous pouvons en être fiers», dit-il.

Plus de détails à venir.