Quelque 200 avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone ont été remis à sept services de sécurité incendie de la région par le Club Lions de Cowansville, jeudi soir.
Quelque 200 avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone ont été remis à sept services de sécurité incendie de la région par le Club Lions de Cowansville, jeudi soir.

Pas moins de 200 avertisseurs de fumée distribués dans la région

Cynthia Laflamme
Cynthia Laflamme
Initiative de journalisme local - La Voix de l'Est
Quelque 200 avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone ont été remis à sept services de sécurité incendie de la région par le Club Lions de Cowansville, jeudi soir.

Ces services ont participé, l’été dernier, à la compétition amicale des pompiers de Waterloo, organisée tous les deux ans en mémoire de Joseph Gallagher. Les profits de la vente de nourriture et de boissons étaient remis au Club Lions pour l’acquisition d’avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone. Ces derniers ont à leur tour été remis aux services de sécurité incendie de Waterloo, Cowansville, Eastman, Lac-Brome, Valcourt et Shefford. Ces équipements, qui permettent de sauver des vies, seront redistribués dans la communauté, selon la politique des services touchés. 

Au service de Waterloo, qui dessert aussi Warden, Saint-Joachim-de-Shefford, Sainte-Anne-de-la-Rochelle, Stukely-Sud ainsi que Saint-Étienne-de-Bolton, les préventionnistes vont installer un détecteur de fumée, par exemple, selon certains critères, par exemple chez un aîné qui ne pourra pas en acheter et en installer un rapidement. 

«Ce sont des gens qui n’ont peut-être pas la capacité immédiate de procéder à l’achat. On ne veut pas déresponsabiliser les gens non plus», explique le directeur du service incendie de Waterloo, Patrick Gallagher.