«Toutes les personnes de la ville de Granby peuvent s’inscrire pour être membre du comité consultatif d’urbanisme», affirme le président du CCU et conseiller municipal, Robert Vincent.
«Toutes les personnes de la ville de Granby peuvent s’inscrire pour être membre du comité consultatif d’urbanisme», affirme le président du CCU et conseiller municipal, Robert Vincent.

Pas d’irrégularité au comité consultatif d’urbanisme de Granby

Est-ce qu’un membre de la famille d’un élu devrait s’abstenir de siéger au comité consultatif d’urbanisme (CCU) d’une ville? C’est ce qu’estime un citoyen de Granby. Mais rien dans la réglementation municipale ne semble l’interdire.

Danny Lupien a dénoncé lors de la dernière séance du conseil la nomination au CCU de Louis Lacasse, frère du conseiller municipal Alain Lacasse et également cousin d’Éric Duchesneau, aussi conseiller municipal. M. Lupien y voit une «irrégularité» et un manque «d’indépendance» entre les deux entités. Cette affirmation est toutefois rejetée par le président du CCU et conseiller municipal, Robert Vincent.

«Toutes les personnes de la ville de Granby peuvent s’inscrire pour être membre du comité consultatif d’urbanisme», fait valoir M. Vincent.

Selon lui, les candidats potentiels sont rencontrés en entrevue par un comité de sélection. Cela permet de mesurer leur intérêt, ainsi que leurs compétences. Les candidatures retenues sont mises en banque. «On y va à tour de rôle. Quand on a besoin d’un (membre), on prend le suivant. C’est parfaitement légal, d’après moi», a souligné Robert Vincent.

Danny Lupien, qui a effectué plusieurs interventions lors des dernières séances du conseil municipal, a par ailleurs piqué le maire de Granby au vif puisqu’il a également avancé que la façon de nommer les membres du CCU ressemble plus à un «comité de marionnettes» ou «de petits amis» de la Ville.

«Je ne vois pas pourquoi, s’il y a un lien de parenté, ça le rend incompétent, corruptible ou corrompu. Pour moi, ce sont des accusations vraiment gratuites», a lancé Pascal Bonin.

Curieux

Le CCU est composé de neuf membres, soit huit citoyens choisis par le conseil, dont au moins un producteur agricole, et un membre du conseil municipal.

La réglementation municipale concernant le comité consultatif d’urbanisme n’indique pas que les citoyens ayant des liens familiaux avec des élus ou des membres de l’administration municipale ne peuvent y siéger.

Elle stipule toutefois, à l’article 9 du règlement 0008-2007, que «tout membre qui, en cours de mandat, change de statut et devient, soit un membre du conseil, soit un employé municipal, doit démissionner».

«Lors de la nomination des membres du comité, le conseil doit favoriser les personnes ayant des compétences en matière d’urbanisme, de construction, d’ingénierie, d’aménagement du territoire, d’architecture ou toutes autres qualités jugées pertinentes», est-il aussi souligné dans la réglementation.

«Il ne faut pas oublier que c’est un comité consultatif, qui fait des recommandations au conseil. Ce sont les élus qui prennent la décision finale», fait valoir le président du CCU, Robert Vincent.

Louis Lacasse tient le même discours. «On fait des propositions, mais c’est le conseil qui décide ce qu’il veut faire», dit-il. Selon lui, ses liens familiaux ne sont pas conflictuels avec son mandat.

Celui qui travaille chez Plastube à Granby comme directeur de logistique affirme d’ailleurs avoir déposé sa candidature l’an dernier pour siéger au CCU. Il a été guidé par la curiosité. «La municipalité, ça m’intéresse. J’ai déjà eu affaire au CCU pour ma maison. Je suis toujours curieux de voir comment ça fonctionne», explique-t-il.

Peu de candidats

Selon Robert Vincent, les candidats au comité consultatif d’urbanisme ne courent pas les rues. «Il n’y a pas grand monde qui donne leur nom. On en voudrait plus pour avoir une bonne banque de candidats, mais ça ne cogne pas fort à la porte», affirme-t-il.

Le conseiller municipal Alain Lacasse a pour sa part précisé s’être retiré de la table du conseil lorsque la nomination de son frère a été discutée et entérinée. «N’importe quel citoyen de la Ville de Granby peut s’inscrire à un comité, que ce soit le CCU ou un autre, pour embellir la ville et qu’elle soit encore meilleure», a-t-il déclaré lors de la dernière séance du conseil municipal.