Le conseil municipal ne tiendra pas une consultation citoyenne sur l’avenir de la piscine Miner.
Le conseil municipal ne tiendra pas une consultation citoyenne sur l’avenir de la piscine Miner.

Pas de consultation citoyenne sur l’avenir de la piscine Miner

Le conseil municipal de Granby n’a pas l’intention de tenir une consultation citoyenne sur l’avenir de la piscine Miner, ont laissé savoir d’une même voix les élus, lors de la dernière séance du conseil municipal.

Ils s’étaient déjà prononcés en ce sens, a rappelé le maire, Pascal Bonin. Mais le dépôt d’une pétition de 145 noms, déposée par le Granbyen, Jacques Parent, l’automne dernier, a incité les membres du conseil à adopter une résolution officielle en ce sens.

La démolition demeure l’option retenue, une fois que le centre aquatique Desjardins, situé rue Léon-Harmel, sera opérationnel.

Jacques Parent souhaitait que la Ville réalise une consultation pour valider l’intérêt de la population à aménager une piscine extérieure sur le site de l’actuelle piscine Miner.

Le président du comité des sports et conseiller municipal, Stéphane Giard, a affirmé l’automne dernier que la vocation future du site n’a pas encore été déterminée. Des jeux d’eau sont envisagés, dit-il. Mais il est aussi possible que la superficie du parc soit revue à la hausse.

« Ça se peut qu’on fasse d’autres petits projets. Il y a plusieurs choses en pourparlers. On n’a pas statué là-dessus. Mais au niveau de la piscine, on l’a évalué au comité sports et, pour les raisons que j’ai mentionnées, on n’ira pas de l’avant avec ce projet au centre-ville », avait tranché M. Giard.