Le président-directeur général du CIUSSS de l’Estrie, Stéphane Tremblay.
Le président-directeur général du CIUSSS de l’Estrie, Stéphane Tremblay.

Pas de centre de dépistage permanent à Granby, dit le CIUSSS de l’Estrie

Jean-François Guillet
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est
Alors que les éclosions de COVID-19 se multiplient en Haute-Yamaska, notamment à la Résidence du Mont, le CIUSSS de l’Estrie ne prévoit pas implanter de centre de dépistage permanent à Granby. Du moins pas pour le moment, a indiqué lundi en point de presse le président-directeur général de l’organisation, Stéphane Tremblay.

Les données de la santé publique en Estrie ne pointent pas vers le retour d’un point de dépistage permanent à Granby, a fait valoir le PDG du CIUSSS de l’Estrie.

«Ce serait une erreur d’avoir une seule modalité de dépistage. Actuellement, on a besoin de plus d’agilité. (...) Si la situation de la Haute-Yamaska comme dans la Pommeraie se détériorait à un point tel qu’on aurait besoin de faire du dépistage sept jours sur sept, on va le faire», a-t-il indiqué.

Il y a quelques mois, le CIUSSS de l’Estrie a centralisé les opérations de dépistage dans la région à Bromont, fermant du coup les points de service de Granby et de Cowansville.

Récemment, un centre temporaire a été ouvert au pavillon Roger-Bédard du parc Daniel-Johnson à Granby, mais uniquement sur rendez-vous. On y accueille les «personnes répondant aux critères de dépistage» les mardis, mercredis, jeudis et vendredis, de 9h30 à 14h. Il faut toutefois avoir réservé sa place par téléphone.

«Il y a beaucoup de dépistage que vous ne voyez pas, notamment les équipes mobiles», a plaidé M. Tremblay tout en faisant valoir les efforts faits sur le terrain dans la région pour endiguer la propagation du coronavirus.

Ce dernier a notamment souligné que plus de 1000 personnes ont passé des tests de dépistage à l’hôpital de Granby au cours des dernières semaines.

Pourrait-on voir disparaître le centre de dépistage de Bromont au profit de Granby? Il n’en est pas question, a affirmé le représentant du CIUSSS. «Qu’allez-vous répondre à la population de La Pommeraie? Ils ont besoin de services. On est au palier [d’alerte] orange entouré de rouge. La stratégie mise en place est gagnante et on veut la maintenir.»

Éclosions

Au total, 37 éclosions de COVID-19 sont présentement sous surveillance en Estrie, a mentionné en point de presse lundi le directeur de la santé publique, Alain Poirier. L’une d’elles se déroule à la Résidence du Mont de Granby.

En quelques jours, le nombre de cas positifs a doublé dans l’établissement pour personnes âgées. On y recensait 16 personnes infectées la semaine dernière, alors que l’on en dénombre maintenant 32, soit 27 résidents et 5 employés.

La direction de la Résidence du Mont n’a pas rappelé La Voix de l’Est, lundi. Du côté du CIUSSS, on assure qu’une série de mesures sont en place afin de contenir l’éclosion au sein de l’établissement.

Par ailleurs, bien que le nombre de cas soit élevé en Estrie, le territoire demeure au palier d’alerte orange, a mentionné Alain Poirier.

«Malgré le nombre de cas qui a augmenté depuis une semaine dans tout le territoire, on réussit très bien à faire toutes nos recherches. En dedans de 24h, on est capables d’enquêter tout le monde et d’identifier les principaux contacts et d’intervenir», a-t-il assuré.

Mesures mises en place à la Résidence du Mont

  • Port du masque et de la visière en tout temps par tous les employés
  • Surveillance des symptômes des usagers et isolement des personnes symptomatiques
  • Aucun visiteur
  • Les proches aidants significatifs sont autorisés, c’est-à-dire ceux qui offrent des soins aux résidents
  • Privilégier la livraison pour les médicaments et la nourriture
  • Les repas sont servis aux chambres  
  • Les sorties sont proscrites pour les résidents jusqu’à nouvel ordre. Les sorties pour les besoins essentiels sont autorisées (ex. : rendez-vous médicaux)
  • Port d’équipement de protection individuelle lors des soins aux usagers 
  • Cohorte de résidents (ex. : zone chaude pour résidents positifs)