Dans les prochains jours, des affiches seront installées à proximité des sentiers de motoneige un peu partout sur le territoire de la MRC Brome-Missisquoi.

Partager sa fierté d’être agriculteur

Les agriculteurs de Brome-Missisquoi veulent partager leur fierté et célébrer la bonne entente qui règne entre l’industrie et les différentes communautés de la MRC. L’Union des producteurs agricoles (UPA) de Brome-Missisquoi lance une nouvelle campagne de valorisation « Un terreau fertile pour une agriculture durable ». Dans les prochains jours, des affiches seront installées à proximité des sentiers de motoneige un peu partout sur le territoire.

Les agriculteurs de Brome-Missisquoi ont lancé vendredi une campagne qui se veut « positive et constructive » pour célébrer le métier d’agriculteur et le rôle qu’occupe cette industrie dans Brome-Missisquoi.  

« Les producteurs et productrices agricoles sont intimement liés aux citoyens. C’est une fierté pour nous d’être à la base de leur alimentation. C’est cette fierté qui nous réveille aux petites heures du matin pour que nous allions prendre soin des animaux, qui nous fait cultiver des fruits et légumes de qualité, qui nous fait semer les champs et entailler les érables au printemps », explique en conférence de presse Daniel Meunier, agriculteur et responsable de la vie syndicale à l’UPA de Brome-Missisquoi. 

La campagne « Un terreau fertile pour une agriculture durable » se déclinera en plusieurs volets. Des affiches seront installées dans les prochains jours sur les terrains d’une dizaine d’agriculteurs, à proximité des sentiers de motoneige et des autocollants seront distribués aux agriculteurs qui en feront la demande. L’UPA prévoit également partager les bons coups des agriculteurs sur ses différentes plateformes et installer des affiches informatives sur la réalité agricole.    

Il s’agit d’un changement de ton par rapport aux précédentes campagnes, reconnaît Jérémie Mercier, conseiller syndical de l’UPA Montérégie. « Quand on parle de ton, on pense toujours aux agriculteurs qui barrent les pistes de motoneige, mais c’est vrai que les relations se sont grandement améliorées. Ici, les choses se passent bien, c’est une campagne vraiment à l’image de Brome-Missisquoi », explique-t-il.

Preuve de cette bonne entente, plusieurs représentants des clubs de motoneige de la MRC étaient présents à Cowansville, vendredi, pour le dévoilement des affiches qui seront utilisées durant cette campagne. 

Identité régionale

Pour le directeur général de la MRC, Robert Desmarais, l’agriculture fait partie de l’identité et de l’histoire de Brome-Missisquoi. « C’est aussi une industrie qui reste très importante pour les prochaines années. Aujourd’hui, les consommateurs veulent savoir d’où vient leur nourriture, c’est très important pour l’avenir. Les agriculteurs sont très innovants et sont capables de s’adapter » souligne-t-il. 

Robert Desmarais rappelle que la « très grande majorité des agriculteurs ont pris un virage vert » et sont impliqués dans leur communauté. 

Selon les chiffres de l’Union des producteurs agricoles, 80 % du territoire de la MRC est zoné agricole. L’industrie représente 1100 entreprises, plus de 5000 emplois et des revenus de 239 millions de dollars. Une quarantaine d’entreprises agrotouristiques œuvrent dans Brome-Missisquoi, ce qui permet à la MRC de se classer au premier rang en Montérégie dans cette catégorie. 

Robert Desmarais rappelle que la MRC et le Centre local de développement s’impliquent pour soutenir ces entrepreneurs, notamment en les aidant à développer leurs produits et leur mise en marché.

Pour le directeur général de la MRC, Robert Desmarais, l’agriculture fait partie de l’identité et de l’histoire de Brome-Missisquoi.