Les élèves inscrits au son programme parascolaire en entrepreneuriat de l’école Jean-Jacques-Bertrand doivent démarrer et exploiter leur propre entreprise.

Parrains d’affaires recherchés à l'école Jean-Jacques-Bertrand

En raison d’un nombre record d’élèves inscrits à son programme parascolaire en entrepreneuriat de l’école Jean-Jacques-Bertrand, J’entreprends la relève est à la recherche de personnalités d’affaires qui pourraient jouer le rôle de mentors.

Six équipes composées de cinq élèves de quatrième et cinquième secondaire font partie de la deuxième cohorte de l’option entrepreneuriale, cette année. Ils auront pour défi de démarrer et d’exploiter leur propre entreprise à raison d’un soir par semaine à l’école, en-dehors des heures de classe.

Ils devront jongler avec la gestion des coûts de production, des ressources humaines, développer une stratégie marketing, approcher des fournisseurs et concevoir leur produit. Le tout culminera avec un gala au printemps prochain pour récompenser les efforts investis par ces jeunes entrepreneurs.

D’octobre à mai, les conseillers qui parraineront les jeunes auront pour rôle de partager leurs connaissances et leur expérience professionnelle. Cet échange fera de ces personnalités d’affaires des membres de l’équipe et des acteurs essentiels dans la réussite des jeunes.

Les rencontres auront lieu à l’école secondaire de Farnham à raison de deux heures par semaine, soit les lundis, mercredi ou les jeudis. Évidemment, les activités n’ont pas lieu durant les congés scolaires.

J’entreprends la relève a besoin d’au moins un conseiller par équipe, mais idéalement plus. «Ça permet ainsi d’avoir différentes compétences à offrir, mais aussi de la flexibilité au niveau de l’horaire. Ce n’est pas grave si un conseiller a un empêchement une semaine si l’autre est là», explique Alysson Gince, directrice générale par intérim, programmes aux jeunes de l’organisme.

Les personnes intéressées à s’impliquer peuvent contacter Mme Gince par courriel à l’adresse agince@jelr.ca.