Annie Cabana, chargée de projets du parc des Sommets et responsable des sentiers municipaux
Annie Cabana, chargée de projets du parc des Sommets et responsable des sentiers municipaux

Parc des sommets : Bromont en voie de boucler la boucle

Jean-François Guillet
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est
La municipalité de Bromont entame la dernière ligne droite pour compléter les nombreux projets du parc des Sommets. Le prochain sera le «caillebotis aux mille marches», qui serpentera le mont Spruce jusqu’à son pic. Un appel d’offres vient d’être lancé en ce sens. Plusieurs autres initiatives sont au programme au cours des mois à venir.

Avec le projet de caillebotis, Bromont veut innover tout en préservant des milieux écosensibles dans le massif. « On veut donner une touche originale au projet. On veut que les randonneurs puissent relever un défi. Ce sera pour tous les niveaux, mais il y aura la possibilité de grimper le sommet avec des infrastructures, a fait valoir Annie Cabana, chargée de projet du parc des Sommets et responsable des sentiers municipaux. On aura des cordes à certains endroits et des sections en paliers. »

Le sentier en question aura un embranchement avec la piste C-6. D’ailleurs, le sentier culminera au belvédère déjà aménagé au sommet du mont Spruce. « Il y aura des marches à gravir et d’autres belvédères qui permettront d’avoir des points de vue assez extraordinaires. Entre autres sur les monts Bernard, Horizon, le pic du chevreuil. On verra aussi les Adirondacks », a résumé Annie Cabana.

Côté échéancier, cette portion du projet suit les prévisions. Les travaux devraient être lancés dès le printemps prochain. Le budget est de 131 000 $. Le ministère du Tourisme a accordé une subvention de 28 000 $ pour le caillebotis, tandis que la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement y a consenti 9000 $. La Ville injectera la balance, soit 94 000 $.

 Un belvédère est déjà construit au sommet du mont Spruce. Le caillebotis y culminera.

À venir

Plusieurs projets du parc des Sommets ont été bouclés et d’autres suivront au cours des mois à venir. La halte équestre a été construite près du mont Horizon. On y accède via la piste Hollywood. Les 10 panneaux d’interprétation ont également été implantés à des endroits stratégiques du vaste site dans le massif du mont Brome. Rappelons que cette initiative a été réalisée de concert avec le Zoo de Granby.

La construction d’un refuge et d’un musée à même un bâtiment de type « cabane à sucre » est prévue en 2021. Idem pour le pavillon d’accueil. Ce dernier sera érigé sur un terrain près du chemin des Carrières. Si l’échéancier est respecté, le contrat de construction devrait être octroyé le 5 octobre. Les travaux commenceront au cours du même mois. Le bâtiment devrait être ouvert aux visiteurs d’ici juin 2021.

L’intégration de l’art à l’architecture est également en branle. La sélection des artistes a eu lieu cette semaine. L’œuvre retenue sera dévoilée en même temps que l’inauguration du bâtiment.

Une navette est également dans les cartons. Sa mise en service est au programme l’an prochain. Un parcours de ski de fond doit aussi voir le jour dans le parc.

C’est avec enthousiasme que le maire de Bromont, Louis Villeneuve, voit poindre la ligne d’arrivée.

« Je suis très fier de ce qu’on réalise avec le parc des Sommets. Ça fait rayonner Bromont. Ce sont des projets de longue haleine. Tout a commencé en 2012 et on a parcouru beaucoup de chemin, a-t-il indiqué. Et ça s’est fait avec la communauté. On a des subventions et on a pris des engagements, alors on va les réaliser. Au final, on aura une superbe infrastructure. »