Les inscriptions pour le camp de jour de Cowansville ouvriront le 1er juin. La formule n’est pas encore connue, mais, chose certaine, des activités où la distance physique est impossible devront être repensées.
Les inscriptions pour le camp de jour de Cowansville ouvriront le 1er juin. La formule n’est pas encore connue, mais, chose certaine, des activités où la distance physique est impossible devront être repensées.

Ouverture des inscriptions au camp de jour de Cowansville le 1er juin

Cynthia Laflamme
Cynthia Laflamme
Initiative de journalisme local - La Voix de l'Est
Les parents de Cowansville pourront dès le 1er juin inscrire leurs enfants au camp de jour municipal. La forme que prendra ce camp de jour est toutefois inconnue pour le moment.

Le service des loisirs et de la culture de Cowansville travaille déjà depuis un moment sur la planification du camp de jour. «On a de l’information de différentes associations, dont l’Association des camps du Québec, dont on est membre. C’est certain qu’ils considèrent que c’est un service essentiel et, à la lumière des informations qu’on a de la députée Isabelle Charest, ça va ouvrir, indique Alain Dion, adjoint à la direction du département. Sous quelle forme ? C’est une autre question.»

Il ajoute qu’un guide est en préparation par l’ACQ. Des recommandations sont également attendues du gouvernement provincial.

L’ouverture des inscriptions est une façon de rassurer les parents. Ils ne sont pas oubliés. «On est prêt pour donner le service», assure M. Dion.

Le personnel de base est déjà embauché, mais en attente pour l’instant.

Les animateurs auront une formation le 12 mai par vidéoconférence. La créativité du personnel sera de mise pour trouver des façons intéressantes de respecter les consignes gouvernementales, d’autant plus que plusieurs activités devront être repensées. Par exemple, la Ville ne sait pas encore si les jeux d’eau et la piscine pourront être ouverts.

«On attend d’avoir les orientations avec les entrées d’école. Ça va nous donner d’autres pistes pour voir comment ça se passe.»

En temps normal, environ 100 enfants de 8 à 13 ans et 150 enfants plus jeunes participent au camp de jour. Ils sont déployés dans deux parcs, le parc Davignon et le Centre de la nature. Il n’est pas impossible que le nombre d’inscriptions soit plus bas cette année.