«Les soirées étaient juste parfaites», raconte la coordonnatrice d'Opération Nez rouge de Cowansville, Linda Royal.

Opération Nez rouge: un temps des Fêtes occupé

Les soirées de raccompagnement d'Opération Nez rouge ont été un succès, tant à Granby et son satellite de Waterloo, qu'à Cowansville. Grâce à des bénévoles chevronnés, les soirées se sont déroulées sans encombre et d'intéressants montants seront remis à des organismes de la région.
Le plaisir était de la partie à Cowansville dans l'équipe de Linda Royal. Vingt et un organismes sont venus prêter main-forte pour que les 12 soirées ne manquent jamais de bénévoles. « À Cowansville, tu t'impliques, tu récoltes, lance la coordonnatrice, Mme Royal. Avec les 10 157 $ de dons durant les transports et les 12 000 $ en commandites, on devrait être assurés de remettre 22 000 $ aux organismes­ de Brome-Missisquoi. »
La somme est similaire à celle récoltée l'année dernière, qui en avait été une exceptionnelle, confie-t-elle. Le nombre de raccompagnements, lui, est en hausse : cette année, l'équipe de Cowansville a effectué 501 transports avec l'apport de 459 bénévoles. En 2015, 463 personnes avaient été reconduites à la maison en toute sécurité après avoir bu un - ou plusieurs - verres de trop. Près de 400 bénévoles avaient mis la main à la pâte et environ 20 000 $ avaient été amassés.
« Les soirées étaient juste parfaites, on a été chanceux puisque c'était bien équilibré, raconte Linda­ Royal. Le 24 et le 31 décembre, c'était le fun. C'était surtout des gens qui ne voulaient pas être seuls pour le temps des Fêtes. Quand tu ouvres la porte et qu'ils ont les yeux pleins d'eau et le coeur gros, ça nous fait plaisir qu'ils ne soient pas seuls. »
La technologie permet maintenant de s'inscrire en ligne, ce qui permet de vérifier les informations sur les bénévoles dans un délai rapide et d'avoir des effectifs de dernière minute, explique-t-elle.
Meilleurs délais
À Granby, une soirée a dû être annulée en raison du verglas, mais les objectifs ont été légèrement dépassés au terme de la campagne. « Le message s'est bien passé qu'on avait besoin de plus de bénévoles, croit Nathalie Guay, coordonnatrice à Granby avec son équipe opérationnelle de l'Unité de sauvetage Haute-Yamaska. Ça bougeait plus à la centrale. »
À partir de la centrale de Granby­ et son satellite de Waterloo, 625 bénévoles ont raccompagné plus de 1350 personnes, et amassé 15 800 $ en dons. Le montant de la bourse qui sera remise au programme scolaire des Inouk du Cégep de Granby n'a pas encore été déterminé par l'Unité de sauvetage Haute-Yamaska­. L'an dernier, on avait raccompagné 1199 personnes en 24 soirées avec l'aide de 632 bénévoles­, et récolté environ 15 000 $.
Détail à souligner : Opération Nez rouge de Granby s'était fait reprocher par le passé ses longs délais qui pouvaient, durant l'heure de pointe nocturne, approcher les deux heures. « Le délai d'attente s'est beaucoup amélioré vu que j'avais plus d'équipes en centrale, souligne Mme Guay. J'ai eu de bons commentaires de gens qui ont été raccompagnés, entre autres sur Facebook. On m'a dit qu'on avait eu maximum une heure d'attente. On est super fiers de ça et c'était le défi qu'on avait à relever cette année. »
Mme Guay estime qu'une heure d'attente, c'est encore trop long, mais l'amélioration demeure somme toute importante. 
De nouvelles entreprises se sont jointes aux équipes de raccompagnateurs et deux adolescentes du programme d'éducation internationale (PEI) se sont ajoutées au groupe de téléphonistes. La sensibilisation pourrait d'ailleurs prendre de l'ampleur auprès des jeunes en 2017, révèle Mme Guay.
Près de 80 000 raccompagnements au pays
Au Canada, une centaine de communautés se sont dotées du service de raccompagnement Opération Nez rouge, permettant du coup le retour à la maison en toute sécurité de 78 341 automobilistes. Au Québec, les bénévoles ont raccompagné 58 701 personnes à travers la province.
Parlant de bénévoles, 55 669 personnes ont porté cette année le fameux dossard rouge partout au Canada, dont 43 002 dans la Belle Province. L'application mobile est aussi une belle réussite pour l'organisme, qui en était à sa 33e campagne, puisqu'elle a enregistré un nombre record de 117 220 utilisations.