Près de 4000 comprimés de méthamphétamine ont notamment été saisis lors de l'opération Ecko menée jeudi à Granby. Trois perquisitions ont été effectuées, dont une dans ce logement d'un triplex de la rue Decelles.

Opération Ecko: des milliers de comprimés saisis

L'opération policière Ecko qui visait à mettre fin aux activités d'un réseau de vente de stupéfiants a mené à la saisie de milliers de comprimés de méthamphétamine ainsi qu'à une panoplie de stupéfiants de diverses natures. Des véhicules, de l'argent et même des parcomètres volés à Granby ont aussi été saisis.
Près de 4000 comprimés ont été découverts par les policiers, jeudi, lors des trois perquisitions menées à Granby, soit dans un appartement de la rue Decelles, une résidence de la rue Centre et un garage du boulevard de la Mairie. 
Les agents ont aussi découvert de la cocaïne, du haschich, des champignons hallucinogènes, du cannabis et des fioles de résine de cannabis. Les quantités sont suffisantes pour déposer des accusations de possession de stupéfiants en vue d'en faire le trafic, précise Guy Rousseau, porte-parole du Service de police de Granby. 
Ces substances seront envoyées en laboratoire pour confirmer leur nature. 
Au cours de cette opération qui a mobilisé une cinquantaine de policiers et des membres du groupe tactique d'intervention de la Sûreté du Québec, cinq véhicules et une motoneige ont été saisis. Les policiers ont aussi retrouvé deux parcomètres qui avaient été volés à Granby. Un coffre-fort et 10 000 $ en argent s'ajoutent à la liste des objets saisis. 
Rappelons que la présumée tête dirigeante du réseau, André Coulombe, âgé de 47 ans, a été formellement accusée jeudi. Il restera derrière les barreaux jusqu'à lundi. Deux femmes et trois autres hommes devront faire face à la justice ultérieurement.